x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Politique Publié le samedi 21 janvier 2023 | Le Nouveau Réveil

Municipales et Régionales de 2023 / Aka Aouélé, président de l’ARDCI aux candidats : « Soyons animés par le bon ton »

© Le Nouveau Réveil Par DR
Municipales et Régionales de 2023 / Aka Aouélé, président de l’ARDCI aux candidats : « Soyons animés par le bon ton »

L’Assemblée des Régions et Districts de Côte d’Ivoire (ARDCI) a, le jeudi dernier, à son siège, présenté les vœux du nouvel an à son président, Aka Aouélè. Le président de l’ARDCI, à cette rencontre, a fait une adresse aux candidats des élections municipales et régionales de 2023. Le président Aka Aouélè leur a demandé de préserver la paix avant, pendant et même après les élections. « 2023, pour nous, est une année charnière. Elle sera marquée par des élections régionales et municipales. Je voudrais également saisir cette occasion, pour souhaiter bonne chance et plein succès à tous ceux qui se présenteront aux prochaines échéances électorales afin que nous puissions achever les grands chantiers entrepris », a-t-il indiqué avant d’émettre un vœu qui lui est cher. « En ce qui concerne notre participation aux prochaines échéances électorales, je voudrais vous inviter à poser en tout lieu et en toute circonstance des actes de promotion et de consolidation de la cohésion sociale, de la paix, gage du développement local au bénéfice de nos populations. Je voudrais surtout que nous soyons animés par le bon ton empreint de courtoisie et de fraternité pour ne pas entamer les relations fraternelles qui nous unissent et nos efforts de construction d’une Côte d’Ivoire prospère et solidaire à partir de ses territoires », a plaidé le président de l’ARDCI. Aka Aouélè, poursuivant, a après le porte-parole des élus membre de l’ARDCI, Philippe Hien


 Par ailleurs le secrétaire général de l'ARDCI reconnu que la structure connaît des difficultés malgré les efforts entrepris. « Malgré les difficultés rencontrées, notamment l’insuffisance de nos ressources financières, la réduction de nos budgets de fonctionnement en plein exercice, nous avons pu réaliser de nombreuses infrastructures socio-économiques de base, à savoir des écoles, des centres de santé, des routes, des marchés en zone rurale, l’électrification de plusieurs villages, l’installation d’Hydrauliques villageoises améliorées et de pompes à motricité humaine, etc. dans nos différentes localités », s’est-il réjoui. Le président Aka Aouélè a fait des recommandations. A savoir : l’accélération du transfert effectif des compétences et des moyens subséquents aux collectivités territoriales, l’amélioration des conditions d’exercice des mandats locaux, notamment avec la définition d’un statut de l’élu local, et la mise en place d’une fonction publique territoriale « Une véritable réforme de la décentralisation s’impose et des actions concrètes en faveur du développement durable des territoires doivent être mises en œuvre », a-t-il fait savoir. L’ARDCI, pour terminer en beauté cette cérémonie, a signé un partenariat avec l’Académie des femmes pour l’entrepreneuriat, l’autonomisation et le leadership que dirige Désirée Djoman.


DJE KM

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Politique

Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ