x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

Société Publié le mardi 24 janvier 2023 | Abidjan.net

Côte d'Ivoire: les 49 soldats et les casques bleus ivoiriens rentrés du Mali décorés à l’état-major des armées

© Abidjan.net Par DR
Cérémonie de décoration des 49 soldats et casques bleus ivoiriens rentrés de la mission multidimensionnelle des Nations Unies pour la stabilisation du Mali
Mardi 24 janvier 2023. Les 49 soldats et casques bleus ivoiriens rentrés de la mission multidimensionnelle des Nations Unies pour la stabilisation du Mali ont été décorés ce mardi à l'état-major des armées.

La Place d'Armes Général Ouattara Thomas d'Aquin de l'État-major a servi de cadre pour la décoration de 850 militaires et personnel civil des Forces armées de Côte d'Ivoire dont les 49 soldats et les casques bleus ivoiriens rentrés de la mission multidimensionnelle des Nations Unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) en 2021 et 2022, ce mardi 24 janvier, en présence de généraux de l'armée, de sous-officiers, des parents et amis venus soutenir les récipiendaires a constaté Abidjan.net sur place.


Parmi les élus du jour, il y a eu 666 soldats ivoiriens dont 4 blessés de guerre qui ont été décorés dans l'ordre de la médaille des Forces armées. Les 49 soldats ivoiriens détenus au Mali et libérés récemment ont été faits pour leur part, Chevaliers dans l'Ordre national du mérite.


Le porte-parole des récipiendaires, le colonel Kouakou Bi a en sa qualité de Senior National Representative (le plus ancien dans le grade le plus élevé des Casques bleus déployés au Mali) témoigné sa gratitude à l'Etat ivoirien pour cette décoration. "Ces distinctions resteront gravées dans la mémoire de chacun d'entre nous ici'', a-t-il confié.

Selon lui, c'est une première dans l’histoire de l'Armée ivoirienne que plus de 800 de son personnel sont déployés dans le cadre d’une mission multidimensionnelle intégrée de soutien à la paix. ''Ce séjour aura connu bien de péripéties tant dans la durée que dans le déroulement. Tour à tour, succès, doute et douleur nous auront visités. Succès dans le nombre de missions bien exécutées, doute lors de l’épisode de la détention de la 8è National Support Element et douleur dans la perte de certains frères d’arme sur le théâtre.'', a-t-il expliqué.


Poursuivant, le colonel Kouakou Bi dit avoir une pensée pour ses frères d'arme tombés dans les localités de Bambara Maoudé, décédés à Mopti et Tombouctou et qui n’auront pas la joie de connaître cette célébration publique du mérite. ''Au final, ce furent 6 à 34 mois de stress continus mais de déterminations permanentes. Durant cette période, mon Général, votre soutien moral ne nous a jamais fait défaut. Bien plus, nous a galvanisé et nous a conforté dans notre engagement sur le théâtre.'', soutient-il.


Selon lui, cette décoration témoigne de la reconnaissance de la nation à ses soldats et ils les perçoivent désormais comme une exigence d'excellence. ''Nous voulons pour finir réitérer notre engagement à continuer de servir d'exemple et surtout à continuer de travailler dans la cohésion et la discipline pour les défis futurs.'', a-t-il promis.


Cyprien K.

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Société

Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ