x Télécharger l'application mobile Abidjan.net Abidjan.net partout avec vous
Télécharger l'application
INSTALLER
PUBLICITÉ

International Publié le vendredi 17 mars 2023 | Abidjan.net

Guerre russo-ukrainienne: la CPI lance un mandat d’arrêt contre Vladimir Poutine

© Abidjan.net Par DR
Cour pénale internationale (CPI) a la Haye au Pays-Bas

La Cour pénale internationale (CPI) a lancé un mandat d’arrêt contre le Président russe Vladimir Poutine, ce vendredi 17 mars 2023, pour sa responsabilité dans des crimes de guerre perpétrés depuis l'invasion russe.


“Aujourd'hui, 17 mars 2023, la Chambre préliminaire II de la Cour pénale internationale a émis des mandats d'arrêt contre deux personnes dans le cadre de la situation en Ukraine : M. Vladimir Vladimirovitch Poutine et Mme Maria Alekseyevna Lvova-Belova", commissaire présidentielle aux droits de l'enfant en Russie, a déclaré la CPI dans un communiqué. 


Vladimir Poutine "est présumé responsable du crime de guerre de déportation illégale de population (enfants) et de transfert illégal de population (enfants) des zones occupées d'Ukraine vers la Fédération de Russie", a ajouté la cour. "Les crimes auraient été commis sur le territoire ukrainien occupé au moins à partir du 24 février 2022", a poursuivi la CPI, ajoutant qu'il existait "des motifs raisonnables de croire que M. Poutine est personnellement responsable des crimes susmentionnés". 


Une décision que considère Moscou comme incongrue, puisque selon la porte parole, Moscou ne doit rien à la CPI. "Les décisions de la Cour pénale internationale sont dénuées de sens pour notre pays, y compris d'un point de vue juridique" car Moscou n'a aucune obligation envers elle, a écrit sur Telegram la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova, sans faire référence nommément à Vladimir Poutine dans son message.


Le Kremlin a réagi à la décision de la CPI par la voix de son porte-parole Dmitri Peskov: «La Russie, comme un certain nombre d’Etats, ne reconnaît pas la compétence de ce tribunal, par conséquent, du point de vue de la loi, les décisions de ce tribunal sont nulles et non avenues.» 


Rs

Réagir à cet article

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Playlist Titrologie

Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour vous

PUBLICITÉ