Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Santé
Article



Dernières dépêches


Comment

Santé

CI-Social/ L’association panafricaine de lutte contre le bec de lièvre veut rendre leur sourire aux sujets affectés ivoiriens
Publié le vendredi 25 mai 2012   |  AIP




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Dossier

Santé 2012
Abidjan, L’organisation non gouvernementale "Sourir"e à la vie", membre de l'association panafricaine de lutte contre les fentes labio-palatines (PAACLIP), lance, dès le 04 jusqu'au 08 juin, à Abidjan, la capitale économique ivoirienne, une vaste opération d'interventions et de soins chirurgicaux gratuits au profit de sujets souffrant ou atteints du "bec de lièvre" ou fente labio-palatine, annonce son président, l'universitaire ivoirien, Emmanuel Gréberet Crezoit.
Le "bec de lièvre" ou fente labiale est une anomalie congénitale de la face; elle se constate dès la naissance de l’enfant, et se traduit par une division en deux de la lèvre supérieure qui peut s’étendre, selon le cas, à l’arcade alvéolaire, le seuil des narines et le palais, explique le Pr. Crezoit, qui signale que cette campagne de soins est parrainée par la fondation américaine Smile Train, en français, "Sourire à la vie", qui en assure l'appui financier. Le conseil supérieur des imams de Côte d'Ivoire(Cosim), dirigé par Cheick Aimas Boikary Fofana, en est partenaire.
Baptisée "Une chirurgie gratuite pour donner le sourire", cette campagne se tiendra au CHU de Treichville (Abidjan), et est une occasion de redonner aux personnes portant cette déformation faciale, leur dignité, parce que souvent victimes de marginalisation dans la société, parfois même, d’infanticide", confie ce spécialiste de chirurgie maxillo-faciale et stomatologie.
La présente campagne vise la prise en charge de 150 patients, en trois phases: la première étape se déroule du 4 au 8 juin, avec une cible de 60 patients, la deuxième, en octobre, pour 50 patients, et la troisième phase, prévue en décembre, vise 40 sujets frappés par cette anomalie. Selon le Pr. Emmanuel Crezoit, la fente labiale constitue, à présent, "un problème de santé publique touchant plus d’un million de personnes affectées dans le monde, dont 15 à 16 000 en Côte d’Ivoire".
"Vu que le coût du traitement de ce mal est très élevé en Côte d’Ivoire, oscillant entre 500 000 et deux millions de francs CFA, en fonction du matériel et de la structure sanitaire, nous nous battons pour obtenir des financements de prise en charge à travers le monde », plaide par ailleurs l’ancien vice-président de l’Université de Bouaké, appelant à une mobilisation sociale face au fléau.
"Tous les sujets, affectés de fente labiale en Côte d’Ivoire, peuvent bénéficier de cette opportunité de soins", fait-il savoir, indiquant que "l’objectif final est de parvenir à opérer et à rendre le sourire à un grand nombre de personnes atteintes". Le projet, à long terme, est de "permettre, avec l’aide de divers partenaires, la construction d’un centre spécialisé en soins de bec de lièvre en Côte d’Ivoire, comme cela existe dans bien d’autres pays. Les personnes intéressées doivent s’inscrire au service de chirurgie pédiatrique ou au service de stomatologie du CHU de Cocody.

(AIP)

LIENS PROMOTIONNELS