Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Santé
Article



Dernières dépêches


Comment

Santé

Santé publique / Convention des Fsucom et Csucom : Ouattara Clément et ses pairs s’engagent à appliquer la politique sanitaire du gouvernement
Publié le vendredi 20 juillet 2012   |  L'intelligent d'Abidjan




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Dossier

Santé 2012
Le Réseau national des structures de santé à base communautaire de Côte d’Ivoire (Renascom-Ci) a tenu le jeudi 19 juillet 2012 sa première convention nationale. Réunis à la salle de conférences de la Chambre de commerce et d’industrie au Plateau, les acteurs et partenaires des structures sanitaires communautaires ont planché sur l’harmonisation des juridiques régissant ce secteur.

A l’ouverture des travaux, le Préfet de région des Lagunes, Sidiki Diakité, représentant le ministre d’Etat, Hamed Bakayoko, parrain de cette assise, a appelé les participants à des réflexions fécondes. Et ce, pour une meilleure offre de soins de proximité. «Les structures à base communautaire ont joué un grand rôle dans la prise en charge des patients pendant la crise. Il convient de vous adapter au contexte nouveau de gratuité ciblée. C’est pourquoi le ministre Hamed Bakayoko salue cette initiative de réflexion sur cette secteur d’activité», a-t-il indiqué. Bien avant, Clément Ouattara, président du Renascom-Ci a réitéré l’engagement de ses pairs à soutenir le gouvernement dans le cadre de l’application de sa politique sanitaire. Toutefois, il a souhaité que les résolutions de la convention soient exécutées par les pouvoirs publics et les partenaires au développement. Afin de sortir de la léthargie les centres de santé de niveau 1, à savoir les Formations sanitaires à base communautaire (Fsucom) et les Centres sanitaires urbains à base communautaire (Csucom).

M.T.T

LIENS PROMOTIONNELS