Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

L’avant-projet de la Loi d’orientation agricole de Côte d’Ivoire en examen
Publié le mardi 28 octobre 2014  |  AIP
Atelier
© Ministères par DR
Atelier de validation de l`avant-projet de Loi d`Orientation Agricole de la Côte d`Ivoire (LOACI)
Lundi 27 et mardi 28 octobre 2015. Nsah Hôtel. Grand-Bassam. Tenu d’un atelier de validation de l`avant-projet de Loi d`Orientation Agricole de la Côte d`Ivoire (LOACI). Photo: Coulibaly Siaka Minayaha, Directeur de Cabinet du Ministère de l`Agriculture.
Comment




Abidjan – Plusieurs experts nationaux issus de l’administration publique, du secteur privé et de la société civile, appuyés par des représentants des partenaires au développement du pays, ont participé de lundi à mardi à Grand-Bassam, à un atelier e validation de l’avant-projet de la Loi d’orientation agricole de Côte d’Ivoire (LOACI).

Selon Coulibaly Siaka Minayaha, directeur de cabinet représentant le ministre de l’Agriculture à la cérémonie de clôture de l’atelier, cet exercice visait à prendre en compte les observations et suggestions éventuelles des participants, en vue d’enrichir le document initial pour le soumettre à l’autorité gouvernementale.

L’émissaire du ministre Coulibaly Mamadou Sangafowa a expliqué que la LOACI doit constituer une boussole pour l’agriculture ivoirienne, pour une meilleure gouvernance agricole dans ce pays à vocation agricole pour longtemps encore.

De fait, la LOACI a pour objectif de baliser le secteur agricole face à l’adoption de nouvelles innovations, de devancer les éventuels problèmes qui y sont liés, et de renforcer l’organisation économique du secteur agricole.

Ainsi, la Loi d’orientation agricole de Côte d’Ivoire permettra d’harmoniser, d’enrichir et/ou de corriger les insuffisances des lois spécifiques existant dans le secteur, et surtout d’ennoblir la fonction d’exploitant agricole.

En amont de cet atelier, le processus de l’élaboration d’une loi d’orientation agricole a été officiellement lancé en novembre 2012, à travers la mise en place d’une feuille de route identifiant les différentes étapes et validée par le cabinet du ministre de l’Agriculture.

Ainsi, la première version de l’avant-projet de loi élaboré par les consultants et enrichi par le secrétariat technique de la LOACI a été analysé en région à travers des comités régionaux et des groupes consultatifs.

Les observations recueillies auprès des acteurs locaux et au niveau central ont été intégrées dans le texte qui a servi de document de base au présent atelier de validation.

La LOACI s’applique au secteur agricole considéré dans son acceptation la plus large, comprenant notamment l’agriculture; la foresterie; l’agroforesterie; l’aquaculture; l’élevage; la pêche; la transformation, le stockage, le transport, la commercialisation, la distribution et d’autres services agricoles, ainsi que leurs fonctions sociales et environnementales.

cmas
Commentaires


Comment