Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Les commerçants grossistes invités au respect du périmètre de protection du marché de gros de Bouaké
Publié le mercredi 10 decembre 2014  |  AIP
Aka
© Autre presse par DR
Aka Konin, préfet de la région de Gbèkè et préfet du département de Bouaké
Comment




Bouaké - Les commerçants grossistes de produits vivriers ont été invités, mardi à Bouaké, lors d’une réunion d’information et de sensibilisation, à se conformer à la loi en respectant le périmètre de protection du marché de gros, c’est-à-dire de ne plus ‘’faire du gros’’ en dehors du site de ce marché dont les limites géographiques sont déterminées par la loi.

Le directeur exécutif du marché de gros, M. Dao Amara, a initié cette rencontre avec les autorités administratives et sécuritaires pour inciter les producteurs et commerçants de produits vivriers qui vendent ou achètent en gros sur les marchés périphériques, dans un rayon de cinquante kilomètres correspondant au ‘’ périmètre de protection’’ défini par la loi, à revenir sur le site de ce marché d’intérêt national.

«La loi doit s’appliquer maintenant», a exigé M. Dao qui indique avoir déjà mené la sensibilisation durant deux ans à travers des correspondances adressées aux concernés et des émissions radiodiffusées et télévisées.

Saluant l’initiative du directeur exécutif du marché de gros, le préfet de la région de Gbèkè, préfet du département de Bouaké, M. Aka Konin, a promis d’engager, dès mardi prochain, les forces républicaines dans la lutte pour amener chacun à se conformer aux normes en vigueur.

Le marché de gros de Bouaké est l’unique marché ivoirien et sous-régional du genre inauguré depuis août 1998. Il est interdit d’acheter et de vendre en gros dans les limites géographiques de son périmètre de protection qui se confondent à celles de l’ancien département de Bouaké, selon le décret N° 99-446 du 7 juillet 1999 qui se réfère à la loi N° 98-758 du 23 décembre 1998 portant création du réseau des marchés d’intérêt national en Côte d’Ivoire.

Depuis la reprise des activités de ce marché il y a trois ans, après une période d’interruption due à la crise de 2002, les producteurs, acheteurs et vendeurs de produits vivriers locaux ou provenant d’ailleurs violent ces dispositions, mettant à mal le bon fonctionnement de l’institution.

nbf/kkp/tm
Commentaires


Comment