Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Washington/ La Côte d’Ivoire obtient 77,4 milliards de F CFA de la Banque islamique de Développement pour le prolongement de l’autoroute du nord à Tiébissou
Publié le samedi 18 avril 2015  |  Abidjan.net
Bitumage
© Abidjan.net par Atapointe
Bitumage de l`axe Yamoussoukro- Tiebissou: la BID et l`Etat de Cote d`Ivoire signent une convention
La ministre auprès du premier ministre chargée des finances a signé avec M Ahmad Mohamed Ali Al Madani , président de la Banque Islamique de Développement, une convention portant sur le financement du bitumage de l`axe Yamoussoukro - Tiebissou.
Comment





En marge des assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale, la ministre auprès du Premier ministre en charge de l’Economie et des Finances Kaba Nialé et le Représentant de la Banque islamique de Développement (BID) ont signé un accord de prêt dénommé ISTISNA’A Portant sur le financement de la construction de l’autoroute Yamoussoukro – Bouake (section Yamoussoukro – Tiébissou), d’un montant total de 77,403 milliards de F CFA.

Après avoir exprimé la gratitude de l’Etat de Côte d’Ivoire aux autorités de la BID, la ministre Kaba Nialé a situé les enjeux de cette signature d’Accord de prêt. Le projet à l’origine de l’Accord de prêt vise à contribuer à la croissance économique de la Côte d’Ivoire et à la transformation sociale par l’amélioration quantitative et qualitative de l’infrastructure de transport sur le réseau routier national, a expliqué la ministre.

Poursuivant, Kaba Nialé a indiqué qu’à terme, le projet permettra d’améliorer le niveau de service de la liaison routière existante entre Yamoussoukro, la capitale politique et administrative du pays et Bouaké la deuxième plus grande Ville de Côte d’Ivoire. Au niveau régional, il contribuera à la promotion de l’intégration régionale entre la Côte d’Ivoire et ses pays voisins enclavés.

La ministre auprès du Premier ministre en charge de l’Economie et des Finance a tenu à rassurer les autorités de la BID quant à une utilisation transparente et efficiente des ressources mises à la disposition de l’Etat ivoirien, en vue de la réalisation effective de cet important Projet.

Le Représentant de la Banque islamique de Développement a salué « la bonne coopération » qui existe entre la Côte d’Ivoire et son Institution. Il a a en outre indiqué la volonté de la BID de « renforcer » cette coopération qu’il a qualifié de « très constructive ».

Avec la signature du présent Accord d’Istisna’a, le concours de la Banque Islamique de Développement au développement du secteur public en Côte d’Ivoire se chiffre à environ 625 millions de dollars US, soit l’équivalent de 381 milliards de FCFA.

Commentaires


Comment