Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

DDR: Des tricycles et permis de conduire remis aux ex-combattants de Gagnoa
Publié le dimanche 17 mai 2015  |  AIP
Comment




Gagnoa – Les ex-combattants de Gagnoa ont reçu, vendredi, 74 motos tricycles et 140 permis de conduire, toutes catégories, au cours d’une cérémonie présidée par le secrétaire général 2 de la préfecture, Joseph Opoué Ackoh, à la cour de la préfecture en présence des représentants de l’Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI).

Selon le chef de l’antenne de l’Autorité pour le désarmement, la démobilisation, la réinsertion, la réintégration des ex-combattants (ADDR), Mathieu Djédjé Olilo, cette opération a coûté 90.800.000 FCFA à la structure en charge de l’opération de réinsertion des ex-combattants.

Le porte-parole des ex-combattants, Apollinaire Kacou, a exprimé sa gratitude au chef de l’Etat, au gouvernement et aux autorités de l’ADDR qui leur permettent de parvenir à l’auto-emplo, par la remise de ces motos tricycles et permis de conduire (PC) qui leur permettront de s’insérer effectivement dans le tissu social et économique du pays.

Cette remise de motos tricycles et de PC entre dans le cadre du processus de désarmement, de démobilisation et de réinsertion (DDR) des ex-combattants, rappelle-t-on.

Le représentant du préfet de Gagnoa, Joseph Opoué Ackoh, secrétaire général 2 de la préfecture, a déclaré que cette remise de motos tricycles et de PC montre que la Côte d’Ivoire retrouve la "normalité".

Au nom du gouvernement, il a remercié l’ONUCI qui appuie et assiste l’Etat de Côte d’Ivoire dans les activités DDR pour le "travail remarquable abattu".

Créée le 08 août 2012, l’Autorité pour le désarmement, la démobilisation, la réinsertion, la réintégration socio-économique des ex-combattants (ADDR), placée sous l’autorité du Conseil national de sécurité (CNS), a pour mission de contribuer à la restauration de la sécurité, à la consolidation de la paix, à la réconciliation et au développement en Côte d’Ivoire.

Elle est, à ce titre, l’unique organe national chargé de l’orientation générale, la coordination, la supervision et l’exécution des actions en faveur des ex-combattants ainsi que la réhabilitation communautaire dans leurs zones d’accueil.

(AIP)
Ja/kp
Commentaires


Comment