Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

L’ancien ministre Lambert Amon-Tanoh souhaite un réarmement moral et spirituel des familles pour contribuer à l’émergence du pays
Publié le jeudi 4 juin 2015  |  AIP
Comment




Abidjan - Un ancien ministre de l'Education nationale, Lambert Amon-Tanoh, propose un réarmement moral et spirituel en vue d’avoir des familles responsables qui participent à l’émergence de la Côte d’Ivoire.

Il l'a fait savoir jeudi à la mairie de Port-Bouët (Abidjan Sud), lors d’un panel organisé sur le thème "Famille et Education" par le ministère de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant. Et ce, en marge de la Journée internationale de la famille qui a été célébrée le 15 mai à Abidjan, autour du thème "La famille au cœur de l’émergence de la Côte d'Ivoire".

"Tous les acteurs enseignants, ONG, les politiques, les familles, doivent entreprendre une campagne populaire de réarmement moral et spirituel. Il faut changer de mentalité, retourner aux sources, enseigner au monde nos valeurs de fraternité, enseigner la discipline, l’ardeur au travail, la rigueur, l’hospitalité, l’accueil de l’étranger, notre éthique en tant que solution à cette famille qui éclate", a affirmé M. Amon-Tanoh.

Evoquant une crise profonde au sein des familles et de la société qui se traduisent par l’individualisme, le piétinement des valeurs morales, l'ancien ministre a imputé cette situation à une crise de spiritualité ainsi qu'à l'insuffisance de l’instruction à l’école. Pour lui, en plus de l’eau et du pain, l’homme a aussi besoin de nourriture spirituelle.

A l’initiative du ministère de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, ce panel a été organisé dans le cadre du Forum de la famille qui se tiend de jeudi à samedi dans les communes de Port-Bouët, d'Adjamé et de Yopougon. L'objectif est de permettre aux acteurs de l’administration publique de présenter les acquis du gouvernement et les défis de l’émergence incombant aux familles, à travers des échanges.

Ce panel a enregistré la présence d'habitants de Port-Bouët, de la chefferie traditionnelle et d'autorités administratives et politiques.

La doctrine du réarmement moral et spirituel est à l’initiative du pasteur luthérien d'origine suisse, Frank Buchman (1878-1961), né en Pensylvannie, aux Etats-Unis.

En 1938, depuis l'Allemagne où la guerre se faisait menaçante, il a lancé l'idée d'un réarmement moral et spirituel des peuples avec quatre objectifs, à savoir la conversion des cœurs pour un renouvellement de la société, la recherche de la volonté divine, des valeurs morales, la guérison des préjugés et des haines en étant présents auprès des responsables de la société, la réunion des hommes de toutes croyances dans un combat pour la justice et la paix.
(AIP)
amak/cmas
Commentaires


Comment