Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Campagne de sensibilisation des « blackistes » du RHDP : allocution de la ministre de la communication
Publié le mercredi 17 juin 2015  |  Ministères
Inscription
© Ministères par DR
Inscription sur la liste électorale :Affoussiata Bamba-Lamine sensibilise les commerçants du Black market d’Adjamé
Mardi 16 juin 2015. Adjamé.
Comment




- Monsieur le Conseiller du Président de la
République ;
- Monsieur le Représentant de Monsieur le Maire de la Commune d’Adjamé ;
- Monsieur le Secrétaire Départemental du RDR à
Adjamé ;
- Mesdames et messieurs les responsables locaux du
RHDP ;
- Mesdames et messieurs Blackistes d’Adjamé ;
- Honorables invités ;
- Mesdames et messieurs de la Presse ;
- Mesdames et Messieurs ;

Je voudrais tout d’abord revendiquer mon titre d’enfant d’Adjamé, pour vous dire toute la joie que j’éprouve à me retrouver parmi vous ce matin.
Oui, votre porte-parole l’a rappelé à juste titre, pour sortir de la décennie de calamité que le pays a connue, le chemin aura été long et chaotique.


Adjamé, à l’instar des autres communes d’Abidjan et des autres localités du pays profond, porte le stigmate moral et physique de ces années de douleur et de larmes.
Tout comme de nombreux autres jeunes des autres régions du pays, je sais que vous, jeunes d’Adjamé, vous avez pris une part déterminante à ce combat long, difficile mais combien noble.
Chers amis jeunes d’Adjamé, votre noble combat n’aura pas été vain.
En quatre ans de mandat, les prouesses du Président ADO montrent que vous avez mené le bon combat.
ADO vous a donc honoré. Il vous a donné raison de l’avoir suivi, de l’avoir porté au pouvoir. Autrement dit : « Il n’a pas versé votre figure par terre ».
C’est la plus grande dette qu’il avait envers vous et c’est votre plus grande récompense.
Car tout le pays voit maintenant que vous vous êtes battu pour faire élire un président travailleur, respectable et respecté, ici et ailleurs ; un président grâce à qui le pays est admiré et respecté.

Les ivoiriens dans leur ensemble ne s’y sont pas trompés. Même ceux qui l’on combattu hier le réclament aujourd’hui. Ils n’ont qu’une seule préoccupation et une seule question désormais : Il vient chez nous quand, pour amorcer véritablement le développement tant attendu de notre région ?
Bref, vous avez fait élire un président qui aime son pays.
Car aimer son pays c’est comme aimer une personne : c’est lui faire du bien ; en le couvrant de ponts, de routes, de barrages, d’écoles et de centres de santé.
Chers amis blackistes,
En tant que membre, de surcroit Porte-Parole adjointe du Gouvernement, je suis dans une position privilégiée qui m’impose un devoir de témoignage.
Je puis donc vous assurer que le Président et son Gouvernement ne vous ont pas oubliés.
Chers blackistes, comme tous les commerçants, vous êtes des hommes et des femmes pratiques et pragmatiques. Pour que vos affaires prospèrent, vous avez besoin d’un pays bien géré, avec de bonnes infrastructures, de l’ordre et de la sécurité.
Mais vous êtes aussi des pères et des mères de familles, avec des enfants à nourrir, à soigner et à scolariser.
Par rapport à ces différentes préoccupations, vous le savez autant que moi, ADO travaille pour vous.
Enfin, vous êtes tout simplement des ivoiriens qui ont besoin d’être fiers de leur pays. Un pays qui remporte enfin la coupe d’Afrique de football, de même que toutes les autres coupes sur les plans économique, social, politique etc.
Les réalisations sont nombreuses, mais les chantiers à terminer et à ouvrir sont encore plus nombreux. Comme on le dit, le meilleur reste à venir.
Chers amis blackistes,
Pour que la Côte d’Ivoire poursuive sa marche glorieuse sur le chemin de l’émergence, il est impérieux que le Président remporte les prochaines élections présidentielles avec un score qui reflète l’immense travail abattu et exprime le plébiscite des ivoiriens.
A ce sujet, n’est-il pas heureux de noter que l’ensemble des partis membres du RHDP ont choisi ADO comme candidat consensuel.
Je voudrais par conséquent vous exhorter à ne pas baisser les bras.
C’est en effet le moment de remobiliser la base pour faire face aux premières étapes du processus qui s’ouvre avec la révision de la liste électorale.
Il est crucial d’être inscrit sur la liste électorale et d’avoir sa carte d’électeur. Expliquer pourquoi faut-il s’enrôler ?
C’est à ce prix que vous vous donnerez les moyens d’inscrire dans la durée les acquis de la gouvernance ADO, le fruit de votre travail.
Mais, comme vous l’avez si bien dit, l’heure n’est pas aux longs discours.
C’est donc sur cette note d’espoir que je voudrais clore mes propos.
Vive le RHDP, pour que Vive la Côte d’Ivoire.
Je vous remercie



Commentaires


Comment