Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Face aux menaces jihadistes, le gouvernement ivoirien appelle les populations à garder confiance
Publié le mercredi 8 juillet 2015  |  AIP
Conseil
© Présidence par DR
Conseil des Ministres présidé par le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara
Mercredi 14 janvier 2015. Fondation Félix HOUPHOUËT-BOIGNY de Yamoussoukro. Photo: Bruno Koné
Comment




Abidjan - Le gouvernement appelle les populations à garder confiance, rassurant qu’"il n’y pas à ce jour une menace djihadiste réelle" en Côte d’Ivoire et que même dans l’éventualité des précautions sont prises pour leur protection.

"Je peux à nouveaux rassurer les ivoiriens. Sur la base de ce que nous dise les services en charge de défense et de la sécurité il n’y pas de menaces réelles visibles à ce jour sur le territoire ivoirien", a déclaré son porte-parole, Bruno Nabagné, interpellé de nouveau sur le sujet mercredi, à l’issue d’un conseil des ministres dont il rendait compte.

Au demeurant, a-t-il poursuivi, "des précautions sont prises pour que le cas échéant nous puissions réagir effacement si une telle menace se présentait" avant d’appeler les populations à garder confiance en leur autorités.

"Faites confiance au gouvernement et surtout au conseil national de sécurité qui se réuni au moins une fois par semaine … je peux vous dire que c’est un travail qui est fait d’une façon extrêmement fine, ce qui a permis que jusqu’à présent les choses se passent bien", a lancé le minsitre Nabagné Koné.

Les djihadistes qui opéraient jusque-là dans le nord Mali, ont ouvert depuis peu un nouveau front dans le sud du pays. Après Misséni le 10 juin ceux-ci ont attaqué le 28 juin deux autres villes du sud dont Fakola à seulement 20 km de la frontière ivoirienne.

Le groupe djihadiste Ansar Dine a revendiqué ces attaques et a menacé ouvertement de s’attaquer à la Mauritanie et à la Côte d’Ivoire.

Depuis des rumeurs courent le pays faisant état de la présence de djihadistes pré positionnés en attente de passer à l’action.

(AIP)

kg/akn/tm

Commentaires


Comment