Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Diplomatie
Article
Diplomatie

Amélioration de l’environnement sécuritaire : le Japon va apporter une contribution financière au gouvernement ivoirien
Publié le mercredi 8 juillet 2015  |  AIP
Comment




Abidjan - Le gouvernement japonais va apporter un appui financier à la Côte d’Ivoire pour contribuer à l’amélioration de l’environnement sécuritaire ivoirien pour des élections sans violences.

A travers la deuxième phase du programme de lutte contre la prolifération des armes Légères et de petit calibre (ALPC) et à la sécurisation communautaire de la Commission nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des ALPC (COMNAT-ALPC) et des autres institutions nationales directement concernées par la lutte contre la prolifération des ALPC, une nouvelle convention relative à une allocation de 2,751 millions de dollars US (plus de 1,6 milliard de FCFA) sera signée jeudi à Abidjan avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en Côte d’Ivoire, dans l’optique de renforcer les résultats de la première phase dudit programme, a-t-on appris mercredi de source officielle.

Il s’agit du renforcement des capacités des institutions nationales engagées dans la lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre, de la collecte et des réponses apportées aux déposants d’armes et munitions dans les différentes zones cibles, ainsi que de la sécurisation des armes détenues dans les arsenaux nationaux, selon un communiqué parvenu à l’AIP.

"Ce projet participe aux efforts du gouvernement visant à créer un environnement sécurisé et apaisé pour des élections libres, transparentes et démocratiques", a fait savoir le Représentant-résident du PNUD en Côte d’Ivoire, Babacar Cissé.

D’une durée de deux ans, à partir du mois en cours, cette phase d’extension du programme d'appui à la lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre (ALPC) et à la sécurisation communautaire porte notamment sur la prévention de la violence armée, la remise volontaire des armes et munitions dans une approche globale de sécurisation communautaire et l’appui aux institutions de sécurité pour la gestion, le stockage et la destruction des armes légères.

A travers sa nouvelle politique de contribution proactive à la paix, le Japon souhaite, par cet appui renouvelé et continu à la lutte contre la prolifération des ALPC en Côte d’Ivoire, contribuer à l’édification "des fondements d’une société apaisée", selon l’ambassadeur Hiroshi Kawamura.

(AIP)

akn/kp
Commentaires


Comment