Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Protection et prise en charge des enfants orphelins et démunis: Plusieurs orphelinats et pouponnières fermés
Publié le vendredi 10 juillet 2015  |  Soir Info
Protection
© Abidjan.net par Marc Innocent
Protection de l`enfant: le ministre échange avec les structures privées en charge de l`enfance
Jeudi 9 Juillet 2015. Abidjan. Madame Anne Désirée Ouloto, ministre de la solidarité, de la famille, de la femme, et de l`enfant a présidé une réunion avec les responsables des structures privées en charge de la petite enfance. Celle-ci portait sur les modalités d`exercice de la profession infantile.
Comment




Anne Désirée Ouloto, ministre de la Solidarité, de la Famille, de la Femme et de l’Enfant (Msffe) ne veut plus d’anarchie et de désordre dans la prise en charge des enfants démunis et orphelins des structures privées.

C’est pourquoi, elle a diligenté une enquête sur l’étendue du territoire pour, non seulement recenser ces structures mais aussi passer au peigne fin le cahier de charge auquel elles doivent être soumises. Le résultat donné, le jeudi 9 juillet 2015, à son cabinet, est implacable. Presque toutes ces structures exercent dans l’informel avec des dangers réels pour les enfants.

« Sur les quinze orphelinats recensés, neuf sont aptes à exercer et certains doivent se mettre à jour. Quant aux six autres, ils vont être immédiatement fermés. Pour les dix pouponnières, cinq bénéficient d’agréments, une est apte, deux doivent se mettre en règle, et les deux autres seront fermées. Quant aux quatorze centres d’accueil et de transit, aucun ne détient d’agrément. Mais trois sont aptes à exercer, cinq sont en période de grâce, et les autres doivent fermer », a révélé la Msffe, devant les représentants de ces trente neuf (39) structures privées. Mieux, la Msffe a indiqué qu’elle va saisir le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité ainsi que les Préfets afin que cette décision soit exécutoire immédiatement. Toutefois, elle a conseillé aux responsables des structures hors la loi de se mettre à jour, le plus rapidement.
... suite de l'article sur Soir Info

Commentaires


Comment