Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Différend forestier à Agboville: le Médiateur de la République rencontre l’administration forestière
Publié le jeudi 13 aout 2015  |  AIP
Séminaire
© Abidjan.net
Séminaire de formation des collaborateurs des médiateurs de l`AMP-UEMOA
Mercredi 22 Octobre 2014 Abidjan. Mr N`Golo Coulibaly médiateur de la république a présidé la cérémonie d`ouverture du séminaire de formation des collaborateurs des médiateurs organisée par l`association des médiateurs des pays membres de l`UEMOA avec pour thème``Méthodologie d’enquêtes et communication en médiation institutionnelle``.
Comment




Abidjan - Le Médiateur de la République, N’Golo Coulibaly, dans sa quête de résolution du différend forestier latent dans la région de l’Agnéby-Tiassa, notamment à Agboville, a renc ontré jeudi au siège de l’institution à Abidjan, une délégation de l’administration forestière, afin de s’imprégner techniquement sur la mise en œuvre de l’opération d’actualisation du fichier du cadastre forestier.

Selon le Médiateur de la République, il était impérieux pour sa structure de rencontrer les différentes parties, pour un règlement objectif de la question qui, en dépit de sa complexité, avance.

"C’est un dossier relativement complexe, mais c’est un dossier qui avance. J’ai rencontré déjà le bureau des chefs de village d’Agboville. Ils sont venus, ils nous ont donné leur version des choses, comme la loi nous le demande, nous avons écouté également le préfet de région qui est un des acteurs dans le domaine de l’actualisation du fichier forestier et donc, aujourd’hui, il fallait que nous bouclions le dossier avec le troisième acteur qui se trouve être l’administration forestière", a indiqué M. Coulibaly.

Poursuivant, le Médiateur de la République a mis en relief son optimisme quant à l’aboutissement certain de cette question pour laquelle, il a "décidé de s’impliquer davantage", pour éviter de mettre à mal, la cohésion et la paix sociales dans cette région.

"Tout se passe bien en tout cas, ils nous ont donné les éléments techniques à leur disposition. Nous avons convenu de nous revoir en l’espace d’une dizaine de jours. Nous espérons à cette échéance-là, être effectivement à même de faire des propositions de conclusion sur ce dossier", a déclaré M. N’Golo Coulibaly.

Le directeur du cadastre et du développement forestier, colonel Aké Jérôme, hôte du Médiateur de la République, s’est félicité de cette initiative qui selon lui, augure d’un règlement définitif et durable de cette épineuse question.

"Nous pensons que c’est une belle initiative puisque c’est un problème qui, nous-mêmes, nous met mal à l’aise. Notre objectif, c’est que ce problème soit réglé de façon définitive et durable. Cette initiative pour nous est la bienvenue et c’est pourquoi nous souhaitons qu’elle soit conduite jusqu’à terme pour un règlement définitif de ce problème", a fait savoir le colonel de l’administration forestière.

"D ans la mise en place de l’opération d’actualisation du fichier du cadastre forestier, il y a quelques frictions que nous avons observées et qui a conduit les populations à saisir le Médiateur de la République. Nous sommes venus et je pense que nous avons donné notre part de vérité, quitte à revenir une prochaine fois pour poursuivre la médiation", a conclu M. Aké.

L’institution le Médiateur de la République a été saisie en 2013 par le conseil départemental des chefs de village d’Agboville, d’une requête relative aux différends nés de l’opération d’actualisation du fichier du cadastre forestier en cours dans leur région.

gak/tm
Commentaires


Comment