Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Le comité villageois de salubrité de N’Zianouan (Agnéby-Tiassa) installé par le ministre de la Culture
Publié le lundi 31 aout 2015  |  AIP
Conference
© Abidjan.net par Michel Yao
Conference d’explication des nouveaux décrets de gestion du BURIDA par le ministre de la culture
Mardi 25 Aout 2015. Tour E - Cité administrative (Plateau). M. Maurice Bandaman, ministre de la culture et de la francophonie, a animé une conference pour expliquer les nouveaux décret relatif à la gestion du Bureau Ivoirien des Droits d`Auteu (BURIDA)
Comment




Agboville - Le comité villageois de salubrité de la grosse bourgade de N’Zianouan (70 km d’Agboville), a été officiellement installé par le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman, samedi, lors d’une cérémonie dans ce village situé en bordure de l’autoroute du Nord.

« N’Zianouan est une localité située sur la voie internationale et elle se doit donc, d’être un exemple en matière de salubrité au plan national », a soutenu le ministre Bandaman, qui avait à ses côtés, le directeur régional de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable de l’Agnéby-Tiassa, le lieutenant-colonel Blé N’Dou N’Goran Henri-Pascal.

Maurice Bandaman, fils de la région de l’Agnéby-Tiassa, a dit compter sur ma jeunesse pour jouer le rôle de protecteur de l’environnement et remplir la mission de lutte contre l’insalubrité aussi bien dans le village, qu’aux abords de l’autoroute qui traverse le village de N’Zianouan.

Il a offert la somme de 1, 5 million de Fcfa à la jeunesse, dont une partie devra servir à l’assainissement du village par le comité local composé essentiellement de jeunes gens, ainsi que du matériel de salubrité pour l’accomplissement de cette mission.

Maurice Bandaman a promis d’offrir plus de dons en numéraires et en matériel, si dit-il, l’action de salubrité sur le terrain, donne des résultats probants dans le cadre du ramassage des ordures, sur le parking jouxtant l’autoroute du Nord ainsi qu’à l’intérieur de la localité, gros carrefour commercial.

Le ministre a salué le travail abattu depuis quelques années, par l’équipe de la direction régionale de l’Environnement, en matière de salubrité.

« Merci pour avoir rendu ma région propre », a-t-il conclu, avant de féliciter Kédjébo 1er, chef du village de N’Zianouan.

« Notre objectif est d’améliorer le cadre de vie des populations de N’Zianouan », a fait savoir le directeur régional, qui a déploré que le village soit confronté à un énorme problème de salubrité, marqué par la présence d’immenses broussailles, d’eaux usées contenant des déchets solides ménagers et assimilés déversés dans les caniveaux et sur la voie publique.

Il a regretté que les eaux de pluie mal drainées à cause de l’absence de canalisation et/ou sa mauvaise utilisation, dans le village et plus particulièrement sur la voie publique aux abords de l&rs quo;autoroute du Nord et son immense parking, amplifient la détérioration de l’environnement.

Les causes et les responsabilités sont partagées entre les populations et les autorités chargées de la salubrité dans le village de N’Zianouan, a affirmé l’ingénieur des Eaux et Forêts.

Le comité villageois de salubrité est un organe de coordination de concertation et de programmation des activités de N’Zianouan, concernant l’aspect salubrité. Il constitue un outil d’information, de formation et de mobilisation ainsi que de cohésion sociale, pour une préservation de l’environnement et une meilleure qualité d’hygiène de vie, apprend-on.

N’Zianouan est le troisième comité villageois installé pour la région, après celui des localités de Offa et Bécédi.

(AIP)

dd/tm
Commentaires


Comment