Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Conseil des ministres du 02 septembre 2015: la déclaration du Président, Alassane Ouattara
Publié le mercredi 2 septembre 2015  |  Présidence
Conseil
© Présidence
Conseil des ministres de rentrée gouvernementale, présidé par le Chef de l’Etat SEM. Alassane Ouattara.
Mercredi 03 septembre 2014. Abidjan. Le president Alassane Ouattara a présidé le Conseil des ministres de rentrée gouvernementale.
Comment




- Monsieur le Premier Ministre, chef du Gouvernement,
- Messieurs les Ministres d’Etat,
- Mesdames et Messieurs les Ministres,
Je suis moi aussi heureux de vous retrouver, tous, ce matin. Je me réjouis que chacun de vous ait pu prendre quelques jours de vacances.

J’espère que vous les avez mis à profit pour vous reposer, pour être en famille et pour mener des réflexions.

Comme vous l’avez dit, Monsieur le Premier Ministre, nous entamons à présent la dernière ligne droite avant l’élection présidentielle du 25 octobre prochain.
L’activité gouvernementale devra se poursuivre et nous devrons continuer de concentrer notre action et nos efforts sur l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens et sur le développement économique et social de notre pays. Je demande, en conséquence, à Monsieur le Premier Ministre de veiller à ce que les prochains conseils des Ministres soient consacrés exclusivement aux questions les plus urgentes. Les textes relatifs à tous ces dossiers devront être présentés au cours des prochains conseils du mois de septembre et de début octobre.

Bien évidemment, vous devrez également, Mesdames et Messieurs les Ministres, aller sur le terrain, dans vos régions respectives.

En effet, en tant que membres du gouvernement, vous êtes les mieux placés pour présenter le bilan de notre action et pour expliquer à nos concitoyens ce que nous avons entrepris en leur faveur au cours de ces quatre dernières années. La période de campagne ne devra cependant pas empêcher la poursuite du travail dans vos départements respectifs.

S’agissant de l’élection présidentielle, toutes les dispositions ont été prises par les Ministres concernés et par l’ensemble du Gouvernement pour que la campagne et le scrutin se déroulent dans un climat de paix et de sécurité, afin que chaque ivoirien puisse exprimer librement son opinion.

J’ai suivi la demande de certains de nos concitoyens pour rentrer en dialogue avec nous. Nous n’avons pas reçu de lettre dans ce sens, mais nous avons un cadre de concertation avec l’opposition. Je demande donc au Ministre d’Etat chargé du dialogue politique de voir dans quelle mesure il peut recevoir, à nouveau, les Partis de l’opposition qui le souhaitent.

Nous avons beaucoup fait ces derniers temps dans le cadre de ce dialogue avec l’opposition. Je me félicite des avancées qui ont été obtenues et je félicite la plupart des Partis de l’opposition qui ont fait preuve d’engagement dans ce dialogue.

Nous sommes ouverts au dialogue et nous voulons que nos concitoyens soient rassurés que ces élections seront paisibles. Elles seront paisibles et, bien évidemment, nous ne voulons pas de désordre durant la campagne, durant l’élection et après le scrutin.

Je demande donc au Ministre d’Etat, Jeannot AHOUSSOU, de voir s’il y a encore des points à discuter afin qu’il puisse rencontrer le Cadre Permanent de Dialogue où se trouvent, d’ailleurs, tous les Partis d’opposition significatifs y compris certains des partis membres de la Coalition Nationale pour le Changement.

Ce dialogue doit être constructif et les uns et les autres doivent faire preuve de responsabilité, car la Côte d’Ivoire est en paix et elle a besoin de paix. Nos concitoyens ont été traumatisés par ce qui s’est passé en 2010, et personne ne souhaite que cela se reproduise.

D’ailleurs, la dernière élection s’est bien déroulée avec la Commission Electorale Indépendante, au premier tout comme au deuxième tour. Donc, cette Commission Electorale Indépendante améliorée doit pouvoir faire son travail en toute sérénité. Tous les candidats devront être traités de manière équitable et je suis certain que la commission y veillera.

Pour ma part, je tiens à ce que ce climat de paix soit maintenu et que la Côte d’Ivoire soit un modèle de démocratie.

Je sais que la période électorale est toujours appréhendée par les Investisseurs étrangers, notamment avec ce qui s’est passé en 2010. Je voudrais les rassurer que cette élection sera démocratique, paisible et apaisée.

- Monsieur le Premier Ministre,
Je voudrais, pour terminer, vous féliciter, vous-même, et tous les membres du Gouvernement pour l’important travail que vous faites. La Côte d’Ivoire a beaucoup de chance d’avoir une équipe comme la vôtre; un Gouvernement particulièrement compétent sous votre leadership.

- Bonne reprise à tous et à toutes et également à nos Amis de la Presse!
Commentaires


Comment