Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

La contribution des finances islamiques en Côte d’Ivoire, facteur de réduction de la pauvreté
Publié le samedi 19 septembre 2015  |  AIP
Premier
© AFP par SIA KAMBOU
Premier Forum africain sur la finance islamique en Côte d’Ivoire
Jeudi 17 septembre 2015. Abidjan. Cérémonie d`ouverture du Forum Africain de la Finance Islamique au Sofitel Ivoire à Abidjan
Comment




Abidjan - Le ministre d’Etat, ministre du Plan et du Développement, Abdallah Albert Toikeusse, a affirmé jeudi à Abidjan, à l’ouverture du forum africain de la finance islamique que ces institutions contribuent à la réduction de la pauvreté et au developpement de la Côte d’Ivoire.

Au nombre des actes majeurs de développement exécutés par la finance islamique en Côte d’Ivoire, le ministre a cité la "participation active et notable" de la Banque islamique de développement (BID) dont il est le gouverneur et de La Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) dans la construction et le prolongement de l’autoroute du Nord depuis le village de Singrobo jusqu’à la capitale politique de Yamoussoukro.

A ce jour, a-t-il signifié, l’ensemble des interventions de la BID pour la Côte d’I voire s’élève à 120,66 milliards de FCFA. M Toikeusse a ajouté qu’en 2013, cette institution a également accordé 84 milliards FCFA pour la construction des routes dans la région Nord-Ouest et la reconstruction du lycée professionnel d’Odienné dans le Nord de la Côte d’Ivoire.

"En outre, le projet d’Appui institutionnel de la BID à la République de Côte d’Ivoire, à travers le ministère d’Etat, ministère du Plan et du Développement a permis de renforcer, sur les plans humain, matériel et technique, les capacités de l’administration publique ivoirienne. Dans les secteurs de l’eau, du transport, de l’éducation, de l’agriculture, de la santé, des finances et le projet du Programme de reconstruction post-conflit et de développement communautaire (PRPC-DC), la BID a énormément soutenu la Cote d’Ivoire depuis 2004", a-t-il mentionné.

Ce forum a réuni plusieurs experts et prend fin, vendredi. Il visait à stimuler le développement du marché local et international de la finance islamique en Afrique et particulièrement en Côte d’Ivoire.

(AIP)
amak/ask
Commentaires


Comment