Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Régulations des marchés publics: 11 entreprises exclues de tout appel d’offres pendant 2 ans
Publié le mercredi 30 septembre 2015  |  La Tribune Ivoirienne
Ouverture
© Abidjan.net par Mike YAO
Ouverture du séminaire-bilan de l’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP)
Mardi 29 Septembre 2015. NSA Hôtel Grand-Bassam. Coulibaly Non Karna a présidé la cérémonie d’ouverture du séminaire-bilan de l’Autorité Nationale de Régulation des Marchés Publics (ANRMP) qu`il dirige.
Comment




L’Autorité nationale de régulation des marchés publics (ANRMP) tient un séminaire-bilan de ses activités quinquennales (2010-2015), depuis hier mardi 29 septembre à Grand-Bassam. Dans son adresse, le président de l’ANRMP, Coulibaly Non Karna, a insisté sur les efforts consentis par l’Etat pour assainir l’environnement des marchés publics en Côte d’Ivoire. 11 entreprises ont été exclues de tout appel d’offres dans le pays pour une période de deux ans.

Selon M. Coulibaly Non Karna, les entreprises sanctionnées l’ont été, notamment, pour fraudes sur les documents administratifs. Revenant ensuite sur les missions de sa structure, il a indiqué que l’ANRMP gère des contentieux dans le domaine des passations des marchés. L’Autorité réalise des audits qui sont publiés puis exploités pour l’amélioration du système. Au nombre des audits réalisés figure celui portant sur le circuit des achats des médicaments par des structures sanitaires qui a abouti à la réforme de la Pharmacie de la santé publique (PSP) en Nouvelle pharmacie de la santé publique (NPSP); l’audit des marchés de gré à gré qui a engendré la réduction considérable de cette forme de passation de 56,32% en 2013 à 30,07% en 2014.

Le président de l’ANRMP a aussi mentionné la bonne exécution de l’audit du stock des marchés en souffrance de 1992 en 2012, qui a permis de donner une situation nette des engagements de l’Etat en matière d’arriérés de paiement des marchés publics. En terme de perspectives d’actions, l’ANRMP, à en croire son premier responsable, va désormais diligenter des enquêtes sur les raisons de la mauvaise qualité des nouvelles routes tant en direction de l’Etat que du prestataire de service. ‘’Nous allons auditer de façon technique les routes. Parce que nous ne comprenons pas qu’une route faite à Toumodi depuis des décennies tienne encore pendant que l’espérance de vie de nos nouvelles routes n’est pas bonne’’, a-t-il annoncé.

Rappelons que l’ANRMP a été créée en 2009. Elle a été installée en 2010 et est opérationnelle depuis 2011. Elle a entrepris à ce jour, une série d’actions pour le renforcement de la bonne gouvernance dans la gestion des marchés publics conformément à ses missions.

M.AM
Commentaires


Comment