Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Hadj 2015 / Le 24 octobre décrété "journée nationale de deuil" pour les victimes en Côte d’Ivoire
Publié le samedi 17 octobre 2015  |  AIP
Cérémonie
© Présidence par DR
Cérémonie d`hommage aux victimes de la bousculade de Mina (Arabie Saoudite)
Samedi 17 Octobre 2015. Grande Mosquée de la Riviéra Golf. Cérémonie d`hommage aux victimes de la bousculade de Mina (Arabie Saoudite, lors du Hadj 2015) en présence du Président de la République, SEM Alassane OUATTARA et de la Première Dame, Mme Dominique OUATTARA.
Comment




Abidjan - Le Chef de l’Etat de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara décrète la date du 24 octobre comme la "journée nationale de deuil" pour la mémoire des 52 pélérins ivoiriens décédés dans la bousculade survenue le 24 septembre à la Mecque en Arabie Saoudite, a annoncé le ministre de l’Intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko, lors de la cérémonie de prières et de bénédictions, à la grande mosquée de la Riviera Golf d’Abidjan-Cocody.

"Le président de la République, pour la mémoire et l’hommage à nos disparus, a décidé de décréter la journée du samedi 24 septembre, journée de deuil national", a déclaré; le ministre Bakayoko, notant que c’est avec une "grande émotion et consternation" que le Président Ouattara, dont il était le porte-parole pour la circonstance, a suivi le drame de Mina qui a causé 1696 morts à la suite d’une bousculade pendant la lapidation de Satan.

Il a donc renouvelé les condoléances du gouvernement à toutes les familles endeuillées et a exprimé le réconfort et un prompt rétablissement aux blessés de la tragédie, exhortant "à demeurer dans la foi et dans la prière durant cette épreuve difficile". Hamed Bakayoko a remercié le Conseil supérieur des imams de Côte d’Ivoire (COSIM) et son président, Chechoul Aïma Boikary Fofana pour "toutes les diligences accomplies pour apaiser les familles".

Outre le préside nt de la République, Alassane Ouattara, qui a mis ses activités politiques en veilleuse pour cette matinée, cette cérémonie a été rehaussée de la présence des membres du Forum des confessions religieuses de Côte d’Ivoire, des membres du corps diplomatique, des Chefs d’institution et des membres du gouvernement, a-t-on constaté.

(AIP)

fmo/akn/ask
Commentaires


Comment