Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Affaire 100 millions FCFA: ’’c’est aux ivoiriens" d’apprécier la "moralité" de certains candidats (Bruno Koné)
Publié le jeudi 5 novembre 2015  |  APA
Premier
© Abidjan.net par Atapointe
Premier conseil des ministres après la réélection du Président Ouattara
Le chef de l`Etat SEM Alassane Ouattara a présidé ce mercredi 4 novembre 2015 son premier conseil des ministres après sa réélection à la tête de la magistrature suprême. Photo: le ministre Koné Bruno, porte parole du gouvernement
Comment




Abidjan (Côte d’Ivoire)- C’est aux ivoiriens d’apprécier "le sérieux, la sincérité, le comportement et la moralité de certains candidats à l’élection présidentielle du 25 octobre dernier, a estimé, mercredi, le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné, interrogé sur l’usage de cet "appui exceptionnel" aux candidats retenus pour ce scrutin.

"Souvent, il est dit que le meilleur juge c’est la conscience de chacun. Surtout Quand on est dans une activité politique qui est au service des populations. Je l’ai indiqué le jour où j’ai annoncé l’autorisation de l’octroi par le chef de l’Etat de cette subvention aux candidats qu’il n’y avait pas de mécanisme mis en place pour contrôler l’utilisation des fonds(…)il s’agissait d’un financement exceptionnel", a expliqué M. Koné.

Selon lui, "c’est aux ivoiriens d’apprécier le sérieux, la sincérité, le comportement et la moralité de certains des candidats" à cette élection présidentielle remportée dès le premier tour, par le Président Alassane Ouattara à 83,66% des suffrages exprimés.

"Ceux qui ont braqué cette somme, demain braqueront d’autres sommes (...)", a ajouté Bruno Nabagné Koné, par ailleurs ministre de la Poste, des technologies de l’information et de la communication lors d’une conférence de presse à l’issue du premier conseil des ministres après cette réélection de M. Ouattara.

A la veille de la campagne électorale pour la présidentielle du 25 octobre, le Chef de l’Etat Alassane Ouattara, a pris une mesure exceptionnelle accordant 100 millions de FCFA à chacun des dix candidats (y compris lui-même) retenus par le Conseil constitutionnel. Certains de ces candidats ont pris cet argent avant d’annoncer leur retrait du processus électoral.
LS/sy/APA
Commentaires


Comment