Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

38eme session de la conférence générale de l’Unesco: La Cote d’Ivoire élue au Conseil exécutif de l’Unesco
Publié le jeudi 12 novembre 2015  |  Ministères
UNESCO:
© Ministères par DR
UNESCO: Kandia Camara porte la voix de la Côte d`Ivoire à la 38ème session de la conférence générale
Du 03 au 06 novembre 2015, la ministre Kandia Camara, en charge de l`éducation a pris part à Paris à la 38ème session de la conférence générale de l`UNESCO
Comment




La Cote d’Ivoire a remporté une brillante victoire ce mercredi 11 novembre aux assises de la 38eme session de la Conférence générale de l’Unesco, qui se tient du 3 au 18 novembre à Paris. En effet, notre pays a été élu au conseil exécutif de l’agence onusienne avec 101 voix sur 165 environ. Le challenge était de taille, car il n’y avait que deux places pour les pays de la sous-région. Avec à la clé des adversaires redoutables comme le Nigeria, le Senégal, le Ghana et le Niger auxquels nous étions confrontés directement.

Selon les textes fondamentaux, les Etats membres du Conseil exécutif sont élus par la Conférence générale. Trois mois au moins avant l’ouverture de toute session ordinaire de la Conférence générale, le Directeur général envoie à chaque Etat membre une lettre pour lui demander s’il a l’intention de présenter sa candidature pour les élections au Conseil exécutif. Et l’élection des membres du Conseil exécutif a lieu au scrutin secret.

Cette brillante élection est le fruit d’un lobbying gagnant de notre Délégation Permanente auprès de l’UNESCO, conjugué aux bonnes relations que Madame Kandia CAMARA, Ministre de l’Education Nationale et de l’Enseignement Technique (MENET) a su tisser et entretenir tant auprès de ses pairs qu’auprès de la haute direction de l’UNESCO. C’est aussi la résultante des actions de franche collaboration et de coordination régionale réussie, menées de façon assidue, par le Secrétaire Général de la Commission Nationale Ivoirienne de l’Unesco, le Professeur Bamba Lou Mathieu sur instruction de la MENET auprès de ses homologues des commissions nationales africaines.

Pour mémoire, rappelons la rencontre historique des Secrétaires Généraux des Commissions nationales d’Afrique à Abidjan en 2012, avec la présence effective de la Directrice Générale de l’UNESCO, Mme IRINA BOKOVA et de tous ses adjoints !

Cette élection, enfin, est un symbole fort du "come back diplomatique" de la Côte d’Ivoire sur la scène mondiale après la longue crise qu’elle a traversée. Naturellement, elle apparait comme un relent de la "magie ADO" qui s’opère sur la Côte d’Ivoire depuis 2011 !

Le Conseil exécutif est composé, selon les textes, de cinquante-huit États membres. Le président de la Conférence générale siège en cette qualité au Conseil exécutif avec voix consultative. Les États membres élus au Conseil exécutif sont ci-après dénommés « membres » du Conseil exécutif. Chaque membre du Conseil exécutif désigne un représentant. Il peut également désigner des suppléants.

Le Conseil exécutif prépare l’ordre du jour des sessions de la Conférence générale. Il étudie le programme de travail de l’Organisation ainsi que les prévisions budgétaires correspondantes que lui soumet le Directeur général, conformément aux textes fondamentaux. Le Conseil exécutif, agissant sous l’autorité de la Conférence générale, est responsable devant elle de l’exécution du programme adopté par la Conférence. Conformément aux décisions de la Conférence générale et compte tenu des circonstances qui surviendraient entre deux sessions ordinaires de celle-ci, le Conseil exécutif prend toutes dispositions utiles en vue d’assurer l’exécution efficace et rationnelle du programme par le Directeur général. Entre deux sessions ordinaires de la Conférence générale, le Conseil peut exercer les fonctions consultatives auprès des Nations Unies, prévues à l’article IV, paragraphe 5, à condition que la question qui fait l’objet de la consultation ait été traitée, dans son principe, par la Conférence (…)




SERCOM MENET
Commentaires


Comment