Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Journée mondiale de lutte contre le Sida: objectifs zéro transmission mère-enfant, zéro décès lié au sida chez l’enfant
Publié le mardi 1 decembre 2015  |  Abidjan.net
Journée
© Abidjan.net par D. Tagro
Journée mondiale de lutte contre le Sida: objectifs zéro transmission mère-enfant, zéro décès lié au sida chez l’enfant
Mardi 1er décembre 2015. Abidjan. Commémoration de la 28e Journée mondiale de lutte contre le Sida au CHU de Cocody.
Comment




C’est aujourd’hui, 1er décembre, la 28ème Journée mondiale de la lutte contre le VIH/Sida. Le Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Cocody et sa coordination des activités VIH, en collaboration avec Global health action (ICAP) ont tenu à marquer ce moment par des tests de dépistage gratuits, des conférences et surtout de la sensibilisation sur la pandémie avec pour thème : ‘’Objectif : zéro. Zéro nouvelle infection au VIH, zéro discrimination et zéro décès lié au VIH’’.

Au plan national, l’accent a été mis sur la transmission mère-enfant d’où le thème : ‘’zéro transmission mère-enfant, zéro décès lié au Sida chez l’enfant’’.

Pour Dr Oka Bérété, spécialiste de la prise en charge du VIH chez l’enfant au CHU de Cocody, c’est l’ignorance qui tue les enfants des femmes enceintes séropositives plus que la maladie elle-même. ‘’Ne vivons pas dans l’ignorance, nous pouvons protéger nos progénitures en faisant le test de dépistage VIH’’, a-t-elle conseillé. Elle a donc encouragé la Prévention de la transmission mère-enfant (PTME) qui est, a-t-elle soutenu, efficace et en nette évolution. Justifiant que sur 100 femmes enceintes dépistées VIH positif cette année dans les services du CHU, seulement deux bébés sont nés infectés.

Geneviève Bah Bilé, représentant le Programme national de lutte contre le Sida, a dit à cette occasion, que la Côte d’Ivoire a réalisé des progrès dans le combat contre cette pandémie et particulièrement en ce qui concerne les services de prévention offerts aux femmes en âge de procréer et les services de prise en charge liés au VIH pour les femmes atteintes et leurs enfants. Au niveau de la fréquentation, a-t-elle poursuivi, des services de PTME, le nombre de femmes enceintes venues en consultation prénatale (CPN)1 a connu une évolution, passant de 535 958 en 2012 à 674 324 en 2014. La proportion des femmes enceintes séropositives au VIH ayant reçu une prophylaxie ARV pour elles-mêmes est passée de 50, 1% en 2012 à 91,9% en 2014. Quant à la proportion des femmes enceintes séropositives au VIH ayant reçu une prophylaxie ARV pour leur enfant, a-t-elle ajouté, elle est passée de 43,4% en 2012 à 68,5% en 2014. Le nombre d’enfants nés de mères séropositives dépistés précocement est passé en une année de 6 861 en 2013 à 9 257 en 2014. Parmi ces enfants dépistés, 413 ont été déclarés positifs au VIH en 2014 contre 522 en 2013 et 706 en 2012. Soit une réduction de 42 % en deux ans. Cependant ces avancées demeurent fragiles et insuffisants a fait remarquer Mme Bah Bilé qui regrette que 31% des enfants exposés ne bénéficient toujours pas de ARV en prophylaxie. Mais elle garde l’espoir. ‘’Au niveau de la prise en charge pédiatrique, de 2012 à 2014, on constate une croissance régulière de la file active chez les enfants. En effet, chez les enfants, elle est passée de 5 579 en 2012 à 6 779 en 2013 puis à 6 932 en 2014’’, s’est-elle réjoui.
Pour Dr Méité Djoussoufou, Directeur général du CHU, initiateur de la rencontre, l’objectif est d’impliquer de plus en le personnel de santé dans la prise en charge des malades. Stéphania Koblavi, Directrice pays de ICAP, a estimé que ‘’ pour arriver à zéro infection, il faut que chacun se sente concerné’’.

Notons que c’est la première fois que le CHU de Cocody organise des activités de commémoration de la Journée mondiale de lutte contre le Sida.

Danielle Tagro
Commentaires


Comment