Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Sida : Ban Ki-moon appelle le monde à rester uni pour vaincre l’épidémie d’ici à 2030
Publié le mercredi 2 decembre 2015  |  Service d'information de l'ONU
Ouverture
© AFP par DR
Ouverture au Japon de la 5e édition de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique
Samedi 1 juin 2013. La cinquième Conférence internationale de Tokyo pour le développement de l’Afrique (TICAD V)a ouvert sa porte à Yokohama, au Japon. Photo: Le secrétaire général de l`ONU, Ban Ki-Moon
Comment




Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé mardi la communauté internationale à rester unie contre le VIH, le virus responsable du sida, et à le combattre sur tous les fronts afin de venir à bout de l'épidémie d'ici à 2030, dans un message à l'occasion de la Journée mondiale du sida.

« Cette année, a-t-il dit, nous célébrons la Journée mondiale du sida avec un espoir renouvelé, grâce à l'action résolue des militants, aux efforts inlassables des professionnels de la santé, aux prises de position fermes des défenseurs des droits de l'homme et au courage des personnes touchées et de leurs familles, qui tous ont uni leurs forces pour mieux combattre la maladie ».

Les dirigeants de la planète se sont tous engagés à venir à bout du sida d'ici à 2030 dans le cadre des objectifs de développement durable qu'ils ont adoptés en septembre, a rappelé M. Ban. « Cet engagement illustre le pouvoir de la solidarité, qui a su faire naître, d'un mal destructeur, un des mouvements les plus fédérateurs de l'histoire moderne », s'est-il félicité.

Selon M. Ban, « il y a beaucoup à apprendre de l'action contre le sida. « Un à un, ceux qui voulaient se joindre à la lutte se sont levés, pour faire progresser la science, protéger les droits de l'homme et rendre leur dignité aux personnes vivant avec le sida. Ce front devra rester uni tant que nous n'aurons pas touché au but et mis fin à l'épidémie », a-t-il dit.

« Le temps dont nous disposons pour agir diminue. C'est pourquoi je demande que soit mise en place une filière rapide pour les investissements initiaux et pour réduire l'écart entre les besoins et les services », a-t-il ajouté.
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment