Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Gestion des risques dans les finances publiques: cinq ministères sous surveillance
Publié le lundi 21 decembre 2015  |  Notre Voie
Économie:
© Autre presse
Économie: lancement du 2ème forum gouvernemental sur le contrôle d`audit étatique
Vendredi 18 Décembre 2015. Abidjan.L`Inspection Générale d`Etat (IGE) a organisé avec l`appui du Don de Gouvernance et de Développement Institutionnel (DGDI), la cérémonie de lancement du deuxième Forum gouvernemental sur la mise en œuvre de l`approche d`Audit Basé sur les Risques (ABR) au profit des Structures de contrôle de l`Etat.
Comment




Atteindre les objectifs tout en respectant les contraintes de gestion. C’est le concept de l’approche d’audit basée sur les risques au profit des structures de contrôle de l’Etat dont le deuxième forum gouvernemental a été lancé, le vendredi 18 décembre dernier, à l’auditorium de la Primature.

De façon spécifique, il s’est agi, pour l’année 2016, d’élargir les premiers sites pilotes (ministère de l’Economie et des Finances, ministère de la Santé et de la Lutte contre le sida) à trois autres (ministère du Transport, ministère des Infrastructures économiques et ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative). La mise en œuvre de cette approche déployée par l’Inspection générale d’Etat (Ige), grâce à l’appui du Don de gouvernance et de développement institutionnel (Dgdi), consiste à revoir les procédures déconcentrées du contrôle de l’exécution budgétaire et de produire un manuel, rationnaliser et harmoniser les systèmes de contrôle de la dépense publique, et concevoir et réaliser un système de suivi-évaluation du ministère de l’Economie et des Finances.

Pour l’Inspecteur général d’Etat, Nyamien N’goran, cet exercice est d’autant plus indispensable que «dans un environnement caractérisé par la rareté des ressources, l’approche basée sur les risques pourrait constituer un complément naturel des autres réformes importantes engagées actuellement par le gouvernement, telles que la mise en place de la Gestion axée sur les résultats et la déconcentration de l’ordonnancement, qui donneront davantage de responsabilités de gestion aux ministères sectoriels».

Quant au coordonnateur du Dgdi, Yao Madeleine, elle s’est dit convaincue que l’élaboration de la cartographie de ces sites pilotes permettra d’identifier et de réduire les risques pour une modernisation tant souhaitée de l’administration publique et une gestion efficace des finances publiques.

Discours qui a reçu l’assentiment du représentant de la Banque mondiale pour qui une gestion transparente des finances publiques est un critère indispensable pour les soutiens de son institution aux Etats.

J-S L.
Commentaires

Titrologie



Notre Voie N° 5190 du 21/12/2015

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment