Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Retro Education 2015 / L’école obligatoire, le début d’une nouvelle ère
Publié le vendredi 1 janvier 2016  |  AIP
Education/Collège
© Ministères par DR
Education/Collège de proximité: mise en route des professeurs et éducateurs
Vendredi 27 novembre 2015. Le Lycée Classique d`Abidjan a abrité la cérémonie officielle de mise en route des professeurs bivalents et des éducateurs dans les collèges de proximités. Kandia Camara (photo), ministre de tutel avait à ses cotés son collègue Gnamien Konan.
Comment




Abidjan – L’école obligatoire instituée par le gouvernement ivoirien pour tous les enfants de 6 à 16 ans constitue la grande innovation au niveau de l’éducation nationale au cours de l’année 2015 en Côte d’Ivoire, et sonne le début d’une nouvelle ère en matière d’éducation en Côte d’Ivoire.

Lorsque le 17 septembre, les députés par 204 voix pour, 0 voix contre et 1 voix d’abstention, votaient le projet de loi sur l’instauration de l’école obligatoire en Côte d’Ivoire, soumis à leur examen pour adoption par le ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement technique (MENET), Kandia Camara, portant modification de la loi N°95-696 du 07 septembre 2015 relative à l’enseignement, ils venaient ainsi de donner une nouvelle orientation à l’école ivoirienne.

Les grandes articulations de cette nouvelle loi concernent la réforme du système éducatif ivoirien, les pesanteurs sociologiques et religieuses, la proximité des écoles des lieux de résidences, le rôle des collectivités territoriales, la prise en compte des langues nationales dans le programme scolaire, les dispositions prévues à l’encontre des enseignants fondateurs d’établissements scolaires privés, le manque d’infrastructures, de matériels didactiques et de personnel enseignant, la distribution tardive des kits scolaires gratuits, les conditions de vie des enseignants et le déclin du système éducatif.

Un des points de cette réforme entrée en vigueur dès le 21 septembre, premier jour de rentrée de l’année scolaire 2015-2016, oblige ainsi près de 5 millions d’enfants du pays à prendre le chemin de l’école, mettant ainsi à contribution aussi bien les partenaires, les structures, les parents d’élèves que le MENET.

Kandia Camara qui entend réussir sa mission, a, le premier jour de la rentrée, pris le devant en procédant au lancement officiel de l’opération de distribution gratuite de kits scolaires. Ce sont plus de 10,5 milliards de FCFA qui seront investis pour l’Etat ivoirien aidés des partenaires techniques et financiers dont l’UNICEF pour couvrir le besoin des trois millions d’écoliers du primaire.

L’objectif visé par la mesure de l’école obligatoire cette mesure, qui prend effet dès cette rentrée scolaire 2015-2016, étant d’atteindre un taux de scolarisation national de 100% d’ici 2025,le gouvernement avait déjà sur les 4 dernières années, construit et équipé 15.000 salles de classes et 170 collèges sur le territoire national et instauré plusieurs réformes pédagogiques et des actions qui ont permis d’accroitre le taux de scolarisation national de 77% à 95,5%.

Cette introduction de l’école obligatoire amenait un nouveau comportement, une nouvelle mentalité et un nouveau savoir-faire et savoir-être des instituteurs. Aussi le MENET a-t-il introduit la réforme de la formation initiale des instituteurs dans les centres d’animation et de formation pédagogique (CAFOP) en Côte d’Ivoire.

(AIP)

ik/tm
Commentaires


Comment