Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les travaux de la 10è édition de la SICTA consacrés à l’éthique et à l’intégrité
Publié le jeudi 4 fevrier 2016  |  AIP
Les
© Abidjan.net par D. Tagro
Les journalistes s’imprègnent des procédures de contrôles pendant la visite technique à SICTA
Mardi 21 juillet 2015. Abidjan. Les journalistes s’imprègnent des procédures de contrôles pendant la visite technique à SICTA dans la zone industrielle de Yopougon.
Comment




Yamoussouko, La dixième édition du séminaire des chefs de service et de station de la société ivoirienne de contrôle technique automobile et industriel (SICTA) a ouvert ses travaux samedi à Yamoussoukro autour du thème " éthique et intégrité ".

" Tous les travaux de cette édition seront axés sur l’éthique et l’intégrité dans nos opérations de contrôle technique automobile d’identification des véhicules importés d’occasion et l’évaluation, du jaugeage, du barèmage et de la sécurisation des plaques d’immatriculation ainsi que dans tous les autres services supports ", a déclaré dans son discours d’ouverture le directeur général de la SICTA, Emile Ya Kouassi.



Il a fait savoir que l’intégrité a toujours été au cœur des activités de la société de contrôle de l’analyse de certification (SGS). " Nous sommes les gardiens de la SGS et de sa réputation. Aussi devrons-nous tout mettre en œuvre pour défendre des valeurs qu’elle représente sur le marché ", a dit Ya Kouassi, soulignant que le thème du séminaire s’inscrit aussi dans la lignée des chantiers de l’Ivoirien nouveau que le président Alassane Ouattara appelle de tous ses vœux.



Définissant l’éthique comme étant des pratiques professionnelles correctes, biens plus que la simple absence de corruption, le DG de la SICTA a souligné qu’elle devra " consister à adopter et à entretenir un ensemble d’aptitudes et de valeurs positives donnant corps au but et aux objectifs de notre mission de renforcement de la sécurité routière".



Il a exhorté ses collaborateurs à mériter la confiance que l’État et les concitoyens leur ont fait, en demeurant des exemples de probité et en travaillant sur la base des principes de la SGS, à savoir la confiance, l'honnêteté, la transparence et la responsabilité pour léguer un service à valeur d’éthique et d’intégrité à la Côte d’Ivoire.

(AIP)

nam/ask
Commentaires


Comment