Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Cérémonie de remise des lots aux Awoulaba 2016
Publié le samedi 27 aout 2016  |  Le Quotidien d’Abidjan
Awoulaba
© Autre presse par DR
Awoulaba 2016: Tatiana, la plus belle des belles
Comment


AIMAS comble l’Awoulaba, Bleuh Sahi, de cadeaux

Awoulaba AIMAS, Awoulaba 2016, les saramans et les autres candidates ont reçu le jeudi 25 août à la Maison de la presse, au Plateau, de l’agence partenaire du comité d’organisation des lots de récompenses
Deux semaines après la finale du concours Awoulaba Côte d’Ivoire, l’agence ivoirienne de marketing social (AIMAS) a remis, le jeudi 25 août dernier à la Maison de la presse, au Plateau, des lots (ustensiles de cuisine) à l’Awoulaba de Gagnoa, Bleuh Sahi Stanislas, pour la qualité de son message sur le planning familial dont le thème était.« L’implication de l’homme dans la pratique du planning familial ». Contrairement aux autres candidates du concours Awoulaba, l’Awoulaba de Gagnoa a été primée pour la qualité de son message de sensibilisation à la finale du concours de la beauté africaine. Bleuh Sahi a demandé l’implication de l’homme dans la réussite du planning familial. « Le rôle de l’homme est important », a déclaré la gagnante du prix AIMAS. Pour la chargée de communication de l’agence partenaire du concours, Hortense De Laphafiet, il est important que l’homme s’implique et encourage la femme dans l’exécution du planning familial. Cela éviterait les grossesses précoces, les maladies, les enfants de la rue. « L’AIMAS ne compte pas se retirer. Nous allons nous appuyer sur les candidates Awoulaba des différentes régions de la Côte d’Ivoire pour poursuivre la sensibilisation », a indiqué la communicatrice de l’agence. Par ailleurs, Hortense De Laphafiet se réjouit du fait que la campagne jeune de sensibilisation, «Zgrossesse en milieu scolaire » lancée pendant l’année scolaire 2015-2016 ait connu un impact favorable sur les jeunes filles. « Contrairement aux années précédentes, le lycée Saint Thérèse de Koumassi n’a pas enregistré de grossesse de jeune fille lors de l’année scolaire qui s’est achevée », a-t-elle relevé avec joie. En finale, Awoulaba 2016, Ahoua Beugré Tatiana, et toutes les autres candidates ont reçu des lots de la part de l’AIMAS.

San Aubin
Commentaires

Titrologie



Le Quotidien d’Abidjan N° 1825 du 26/8/2016

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment