Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le Roi du Maroc attendu à Abidjan pour une visite officielle de cinq jours
Publié le mardi 21 fevrier 2017  |  AIP
Le
© Présidence par DR
Le Chef de l`Etat, Alassane Ouattara reçu par Sa Majesté le Roi Mohammed VI
Mardi 14 octobre 2014. Rabat (Maroc). Dans le cadre de la visite qu`il effectue au Maroc le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara, a été reçu par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
Comment


Abidjan - Le Roi du Maroc, Mohammed VI, est attendu à Abidjan vendredi pour une visite officielle de cinq jours, a appris l’AIP de source proche du ministre ivoirien des Affaires étrangères.

Le souverain chérifien qui effectue, pour la seconde fois, une visite officielle sur le bord de la lagune Ebrié en deux ans, a entamé un périple dans les pays subsahariens depuis le retour de son pays au sein de l’Union africaine.

Ainsi, après Juba pour sa première visite officielle au Soudan du Sud, avant d’effectuer une visite privée au Gabon, début février, le Roi Mohammed VI se rendra dans plusieurs africains, notamment le Ghana, la Zambie, le Mali, le Kenya, la Guinée et la Côte d’Ivoire.

« Cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations bilatérales qui lient notre pays aux États du continent", a indiqué l’agence de presse marocaine, citant un communiqué du ministère de la Maison royale, du protocole et de la chancellerie.

Ces dernières années, le Maroc a mené une offensive diplomatique en Afrique, marquée par des visites du Roi dans plusieurs pays du continent et la signature d’accords et de conventions.

Ainsi depuis juin 2015, plusieurs accords relatifs au projet de la sauvegarde et de la valorisation de la baie de Cocody, d’un coût de 137 milliards de FCFA dont 37 milliards pour l’Etat de Côte d’Ivoire, est en cours de réalisation pour permettre de résoudre de manière durable les problèmes d’inondation et de circulation au carrefour de l’Indénié, à travers la dépollution du plan d’eau lagunaire et l’aménagement paysager des berges de la baie de Cocody, rappelle-t-on.

kp
Commentaires


Comment