Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Art et Culture

Les écrivains et les éditeurs invités à saisir la brigade culturelle et le Burida
Publié le mercredi 31 mai 2017  |  AIP
Culture
© Abidjan.net par Prisca
Culture : le Burida engage sa restructuration
Lundi 11 mars 2013. Abidjan. Palais de culture de Treichville. Le BURIDA a organisé un séminaire en vue de la restructuration ses organes en présence de M. Maurice Bandaman, ministre de la Culture et de la Francophonie photo: Irène Vieira (Dg du Burida)
Comment


Abidjan - La directrice générale du Bureau ivoirien du droit d’auteur (BURIDA), Irène Vieira, exhorte les écrivains et les éditeurs à saisir la brigade culturelle pour lutter efficacement contre le piratage et la contrefaçon de leurs œuvres littéraires.

« Il faut que les titulaires de droits c’est-à-dire les écrivains et les éditeurs saisissent le Burida et la brigade culturelle mis à leur disposition au lieu de rester silencieux pour que les officiers de policiers agissent pour assurer la sécurisation de leurs productions constamment piratées », a-t-elle lancé dimanche lors d’une interview accordée à l’AIP.

Mme Vieira a également déploré le fait que les écrivains et les éditeurs sollicitent très peu le Burida, leur structure.

Elle a expliqué que la contrefaçon touche plus les livres scolaires. « Plusieurs œuvres au programme scolaire sont photocopiées par des parents ou des revendeurs parce que les exemplaires ne sont pas suffisants et les originaux n’ont jamais été, la plupart du temps, l’objet de publicité à l’intérieur du pays », a noté la directrice générale du Burida.

Pour le volet numérique, elle a indiqué que la piraterie des œuvres est multiple avec aujourd’hui les « copiés et collés » de contenus des œuvres littéraires pourtant interdit.

« Il faut que les détenteurs des droits portent plaintes également pour bénéficier des fruits de leur imagination et intelligence », a-t-elle recommandé.

tg/kg/akn/kam
Commentaires


Comment