Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Sport : Les 8èmes jeux de la francophonie dédiés à la jeunesse
Publié le dimanche 23 juillet 2017  |  Diasporas-News
Sport
© Diasporas-News par DR
Sport : Les 8èmes jeux de la francophonie dédiés à la jeunesse
En dépit des incertitudes sécuritaires de ces derniers jours, les festivités marquant l’ouverture officielle des VIIIèmes jeux de la francophonie ont pu se dérouler dans un stade Félix Houphouët Boigny entièrement rénové.
Comment


En dépit des incertitudes sécuritaires de ces derniers jours, les festivités marquant l’ouverture officielle des VIIIèmes jeux de la francophonie ont pu se dérouler dans un stade Félix Houphouët Boigny entièrement rénové.

Il était un peu plus de 18 heures ce vendredi 21 juillet 2017 lorsqu’à bord d’un bus, le Chef de l’Etat Alassane Ouattara, son épouse et ses homologues du Togo, du Mali, du Niger, du Burkina Faso, du Ghana et de Madagascar accèdent au lieu des festivités. Chargé d’ouvrir officiellement ces VIIIe jeux, le chef de l’Etat Alassane Ouattara n’a pas caché sa joie de voir son « pays » organiser avec brio ces jeux. Après un chaleureux « Akwaba » qu’il venait de souhaiter à ses hôtes, il a invité la jeunesse à s’approprier ces jeux. « Chers jeunes, cette fête est la vôtre » insista-t-il. En effet, la Côte d’Ivoire depuis la coupe d’Afrique des nations de 1984 n’avait pas organisé d’événements d’aussi grande envergure. Fier de l’organisation et surtout de la mobilisation, le président Alassane Ouattara a rappelé que les jeux de la francophonie « faisaient la promotion de la fraternité, de la solidarité et de l’excellence ». Comme lui, la secrétaire générale de la francophonie, Michaelle Jean a placé la jeunesse au centre de tout, souhaitant que les ivoiriens dans leur ensemble s’approprient ces jeux. Pour le ministre en charge des jeux de la francophonie, Robert Beugré Mambé ‘’l’enjeu des jeux dépasse le jeu’’.

Ambiance électrique
L’ambiance était à son comble dans cet emblématique stade baptisé du nom du premier président de la Côte d’Ivoire. Forte mobilisation aux alentours et à l’intérieur de cet édifice sportif, chacun voulait marquer de son empreinte cette grande rencontre de l’espace francophone. Déjà à la mi-journée, l’on a pu constater des mouvements de populations, certains avec des drapeaux ou d’autres le visage badigeonné.
C’était un stade Félix Houphouët Boigny entièrement rénové que l’on découvrait. Pour la circonstance, un grand podium avait été installé sur la pelouse, sous lequel un grand tapis avait été posé. Jeux de lumières, feux d’artifices, chants, danses tout y était.
Une belle fresque réalisée par des danseurs chevronnés esquissant des gestes bien précis a mis en exergue des valeurs chères à la francophonie : solidarité, diversité et excellence.
La mascotte « Fâro » a quant à elle, ajouté sa touche avec des pas de danse dont elle seule en avait le secret.
Tirés par le drapeau des jeux, que portait fièrement la championne de Taekwondo Ruth Gbagbi, les délégations venues d’une cinquantaine de nations ont fait un tour d’honneur sous les ovations du public. Tous seront en compétitions jusqu’au dimanche 30 juillet prochain.

Hermann Djea
Correspondant de Diasporas-News à Abidjan
Commentaires

Titrologie



Diasporas-News N° 087 du

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment