Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Coopération: un plan d’annulation de la dette ivoirienne par le gouvernement espagnol en voie d’être validé
Publié le jeudi 27 juillet 2017  |  AIP
Alfonso
© Autre presse par DR
Alfonso Dastis, ministre espagnol des Affaires étrangères et de la Coopération
Comment


Abidjan - Le gouvernement espagnol devrait valider, vendredi, un plan d’annulation de la dette de la Côte d’Ivoire, a annoncé, jeudi, à Abidjan, son ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Alfonso Dastis, au sortir d’une rencontre avec le président Alassane Ouattara.

La Côte d’Ivoire a bénéficié, en juin 2013, d’une annulation de sa dette de 217,63 millions d’euros (142 755 921 910 FCFA) envers le Royaume d’Espagne.

L’annulation de cette dette est intervenue dans le cadre de l’atteinte du point d’achèvement de l’Initiative PPTE renforcée. Elle (l'annulation) se présente sous la forme d’une reconversion en contrat désendettement développement, signale-t-on.

"J’ai communiqué à monsieur le Président que l’Espagne, demain (vendredi), va approuver un plan d’annulation, de conversion de la dette ivoirienne qui devrait ouvrir la voie à une coopération économique, financière et commerciale importante entre nos deux pays", a déclaré le chef de la diplomatie espagnole, reçu jeudi, en milieu de journée au palais de la présidence, au Plateau.

Le ministre espagnol est en Côte d’Ivoire dans le cadre d’une volonté de son gouvernement de réchauffer les liens de coopération avec Abidjan, quelque peu tiédies du fait des différentes crises qu’ont traversées les deux Etats.

Il a ainsi réaffirmé, à sa sortie d’audience, l’attachement de son pays aux relations avec la Côte d’Ivoire, déplorant le fait qu’elles n’avaient pas été "denses et puissantes" ces dernières années comme elles auraient dû l’être au regard de l’histoire de la coopération entre les deux Etats.

Avant l’audience avec le président Ouattara, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération d’Espagne a procédé, avec son homologue ivoirien, à la signature d’un mémorandum d’entente de coopération politique entre les deux administrations.

Ce mémorandum intègre les actes devant conduire à un renforcement de l’axe Madrid-Abidjan.

"Maintenant, on a tous les moyens et tous les dispositifs pour avoir une relation dont peuvent bénéficier deux pays comme les nôtres, dans le but de renforcer notre paix, notre prospérité et les relations entre l’Afrique et l’Europe en général", s’est félicité Alfonso Dastis.

kg/kp
Commentaires


Comment