Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

VIIIe Jeux de la francophonie : Plus de 3000 tonnes de déchets à gérer dans les sites réquisitionnés
Publié le vendredi 28 juillet 2017  |  Abidjan.net
8èmes
© Abidjan.net par Marc-Innoncent
8èmes jeux de la Francophonie: l`agence de la Salubrité à l`assaut des sites de compétition
Jeudi 27 Juillet 2017. Abidjan. L`Agence Nationale de la Salubrité Urbaine a pris d`assaut les sites de compétition des 8èmes jeux de la Francophonie ce jour dans le cadre de l`opération de salubrité des sites de jeux et de la voiries du District d`Abidjan.
Comment


La ville d’Abidjan accueille depuis le 21 juillet les 8ème Jeux de la Francophonie prévus se terminer le 30 Juillet 2017. Durant cette période, à côté des défis logistiques et techniques se tient celui de la salubrité.

Comment tenir une ville propre lorsqu’on y accueille près de 4000 personnes ? C’est ce défi que tente de relever l’Agence Nationale de la Salubrité Urbaine (ANASUR) qui joue un rôle important dans le maintien de la salubrité sur tous les sites réquisitionnés pour ces activités festives.

« Notre rôle est relatif à la collecte des déchets et à la propreté des différents sites de Jeux, voire du District Autonome d’Abidjan. Nous mènerons des actions de salubrité, pendant et après les Jeux. C’est à juste titre que nous avons fait l’état des lieux des sites des jeux ainsi que l’état général de la salubrité d’Abidjan. A l’issue de ces différents comptes rendus nous avons eu des échanges avec le comité national des organisateurs des jeux, notamment le Directeur Général de la francophonie et ses plus proches collaborateurs à qui nous avons indiqué le volume des ordures à collecter » indique M. Konan Eddie, Chef de Service à la Direction de la Logistique et de la Coordination Technique (DLCT) et Coordonnateur de la Salubrité.

Neufs sites dans le District d’Abidjan dont le musée, la bibliothèque nationale, l’institut français, le stade Félix Houphouet Boigny, le village akwaba, l’espace canal aux bois, le parc des sports, le palais de la culture et le stade Champroux. sont concernés par ces différentes actions.

« l’ANASUR prévoit l’enlèvement de 6 tonnes de déchets par jour au Village Akwaba situé à l’INJS qui héberge plus de 4000 personnes. Une évaluation, nous permet d’estimer l’enlèvement de 130 tonnes au niveau de la bibliothèque nationale, 150 tonnes en ce qui concerne l’Institut français, 15 tonnes au parc des sports, 700 tonnes au palais de la culture, 900 tonnes au stade Houphouët Boigny, 450 tonnes au stade champroux, 250 tonnes à l’espace canal le bois, 84 tonnes à Akwaba village 42 5 tonnes, sur l’axe Abidjan-Bassam 75 tonnes. » a-t-il précisé.

Pour mener à bien cette mission, 150 bénévoles ont été réquisitionnés et formés sur les techniques de collecte des ordures.

Ces bénévoles ont pour rôle de gérer tous les aspects de salubrité du début à la fin des jeux, sur tous les sites concernés par la question.

« Notre mission est d’autant plus grande, car il s’agit d’encadrer plus de 4000 personnes sur un seul site, celui de l’INJS, sans compter les autres. Nous envisageons faire le tri à la base, vœux très cher à Mme le Directeur Général de l’ANASUR, Mme Sarrah Ouattara. Aussi, nous avons entreposé des réceptacles sur les sites qui seront collectés par l’entreprise de collecte pour être convoyés à la décharge » a-t-il conclu.

Atapointe
Commentaires


Comment