Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Vers la mise en place d’un observatoire du dividende démographique en Côte d’Ivoire
Publié le mercredi 9 aout 2017  |  AIP
Comment


Yamoussoukro - Des experts ivoiriens et africains sont réunis depuis mardi à Yamoussoukro (230 km au nord d’Abidjan) dans le cadre d’un atelier sous régional, réfléchissant à la mise en place d’un observatoire national du dividende démographique pour une meilleure maîtrise et capitalisation de la forte démographie du pays.

Organisé par l’Office national de la population (ONP) avec l’appui de la Banque mondiale, de l’UNFPA, et du Centre de recherche en économie appliqué de Thiès au Sénégal (CREFAT), l’atelier rassemble 55 participants, des experts nationaux et internationaux issus de l’Administration publique, de la communauté scientifique et de la recherche.

« L’objectif pour la Côte d’Ivoire, c’est de maîtriser la croissance démographique pour assurer une transition démographique rapide et de développer le capital humain », a indiqué le directeur général de l’ONP, Dr Hinin Moustapha, en procédant à l’ouverture des travaux à l’hôtel Président de Yamoussoukro.

La Côte d’Ivoire, à l’instar de la plupart des pays, est confrontée à un ensemble de contraintes qui inhibent les efforts de développement. Depuis 2012, elle fait partie des pays à fort taux de croissance économique toutefois, selon le DG de l'ONP, les conditions de vie des populations ne sont toujours pas améliorées. Il y a encore que l’incidence de la pauvreté est élevée. L’Etat, fait des efforts en matière d’investissement et en matière d’infrastructure, mais cela reste insuffisant, a fait remarquer Hinin Moustapha.

« La forte croissance démographique de notre pays explique cette situation de précarité », a expliqué le directeur de l’ONP. Il a ajouté que cette situation implique pour le pouvoir public plus de personnes à nourrir, à soigner, à loger à éduquer, et plus d’emploi à trouver pour les jeunes de moins de 35 ans qui représentent plus de 77 % de la population.

Conscient de cette situation, l’Etat de Côte d’Ivoire a organisé des concertations nationales et des dialogues de haut niveau avec le ministère du Plan et du Développement puis formulé une nouvelle politique de la population sur la période 2015-2025. La mise en place de l’observatoire du dividende démographique permettra de disposer des indicateurs en temps réel et de collecter des données pour identifier les actions prioritaires qui vont permettre aux pays d’accélérer sa marche vers l’émergence.

L’atelier de formation des cadres nationaux pour la mise en place de l’observatoire des dividendes va durer dix jours. Le CREFAT a été désigné par la Banque mondiale pour la mise en place de l’observatoire du dividende démographique qui concerne six pays africains dont la Côte d’Ivoire, qui seront organisés en réseau en vue d’harmoniser les statistiques.

(AIP)

nam/cmas
Commentaires


Comment