Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Alassane Ouattara promet consacrer 10% du budget ivoirien au secteur agricole
Publié le mercredi 6 septembre 2017  |  APA
Cérémonie
© Présidence par DR
Cérémonie d`ouverture de la 7è édition de African Green Révolution Forum 2017
Mardi 06 Septembre 2017. Abidjan. Cérémonie d`ouverture de la 7è édition de African Green Revolution Forum présidé par plusieurs Chefs d`Etats Africains. Photo: Le Président de la République, Alassane Ouattara
Comment


Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le président ivoirien Alassane Ouattara a assuré mercredi à Abidjan que son pays consacrera 10% du budget de l’Etat au secteur agricole, soit 600 milliards Fcfa conformément aux accords de Maputo, à l’ouverture officielle de la 7ème édition du Forum sur la révolution verte en Afrique.

« Nous avons pris des engagements nous-mêmes au niveau des pays africains pour soutenir l’agriculture en Afrique et cela dépendra du respect de ces engagements. Je suis personnellement heureux de vous annoncer que la Côte d’Ivoire respectera ses engagements en matière de financement de l’agriculture », a déclaré M. Ouattara dans un discours.

La productivité de l’agriculture en Afrique reste encore faible. Les gains obtenus sont largement dus à l’augmentation des superficies cultivées ce qui accroît la déforestation et crée des problèmes de dérèglements climatiques. Pour le président ivoirien, la transformation du secteur agricole africain requiert une volonté politique et un financement soutenu.

« Cela n’est pas facile. Nous avions déjà débloqué d’ailleurs sur les réserves de la caisse café-cacao (en Côte d’Ivoire) 100 milliards Fcfa. Mais, nous continuerons de faire en sorte que nous puissions respecter nos engagements en matière de financement de l’agriculture », a-t-il ajouté.

Il a invité les organismes et institutions internationaux à financer les investissements agricoles sur le continent et particulièrement la chancelière allemande à mettre en place le "Plan Merkel", une révolution verte en Afrique. Ce qui devrait permettre de nourrir les populations, mais également porter la croissance et favoriser la stabilité.

Les revenus distribués aux producteurs ivoiriens de 2012 à 2016 sont passés de 3.000 milliards Fcfa (5,5 milliards de dollars US) à près de 6.000 milliards Fcfa (11 milliards de dollars). Avec la chute des cours du cacao de plus de 40% de sa valeur sur le marché mondial, ce revenu pourrait être réduit en 2018.

Les pays africains s’étaient engagés en 2003 à consacrer au moins 10% de leur budget national au secteur agricole (agriculture, élevage et pêche), lors du sommet de Maputo, au Mozambique. Seulement quelques pays sur les 53 Etats signataires du protocole allouent 10% de leur budget au secteur agricole.

L’ouverture de la 7ème édition du Forum sur la révolution verte en Afrique a enregistré la participation de la présidente du Liberia Ellen Sirleaf. Le forum qui a débuté lundi avec les travaux des experts, s’achève vendredi.

PIG/ap/ls/APA
Commentaires


Comment