Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Alliance des houphouétistes : Comment le RHDP a survécu à la tempête
Publié le jeudi 7 septembre 2017  |  Le Jour Plus
Mutineries
© Partis Politiques par DR
Mutineries à répétition dans l`armée: le RHDP et la société civile disent non à la fragilisation du Président Ouattara
Samedi 13 mai 2017. Abidjan. Le RHDP a organisé une grande manifestation de soutien au chef de l’Etat, Alassane Ouattara, ce samedi 13 mai, après-midi, dans la commune d’Adjamé, pour dire non aux répétitions des bruits de bottes.
Comment


Les héritiers politiques de Félix Houphouët-Boigny préparent le 3è anniversaire de l’appel de Daoukro. De l’avis des observateurs de la vie politique Ivoirienne, cet évènement renforcera la coalition des houphoutiéstes qui semble totalement sortie de la zone de turbulences.

« La cassure n’aura pas lieu au sein de la coalition RHDP où le débat sur l’alternance est en veilleuse. Aucune des composantes de cette coalition ne veut avoir cette rupture sur la conscience, et cela est tant mieux pour la Côte d’Ivoire et pour elles-mêmes ». C’est l’avis d’un observateur avisé de la vie politique Ivoirienne qui croit dure comme fer que le Rassemblement des houpouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) est sorti de la zone de turbulences. Certains faits lui donnent raison, en ce sens qu’après la tempête, les militants, les cadres et les responsables du RHDP sont en train de préparer leur union sacrée autour de leur coalition. Ces faits qui sont lésion, prouvent aussi que la coalition des houpohuétistes a survécu à la tempête pour ramer sur des eaux plus calmes. Lors d’une récente réunion entre Bédié et ses collaborateurs, il a été décidé que le ministre d’Etat Hamed Bakayoko soit le parrain du 3è anniversaire de l’appel de Daoukro qui sera commémoré dans quelques jours. « Uni, le RHDP conservera le pouvoir pendant 50 ans ». C’est aussi ce qu’a récemment déclaré le secrétaire général par intérim du Rassemblement des républicains (RDR) Amadou Soumahoro. Depuis quelques semaines aussi, et dans le cadre des préparatifs du 3è congrès ordinaire de leur parti, les cadres du RDR ont rarement fait allusion à l’alternance en 2020. Et des appels forts ont été entendus dans le sens du renforcement de la cohésion au sein du RHDP. Du côté des cadres et des militants du RHDP, les messages d’union ont fait place aux déclarations intempestives qui rallumaient le feu des dissensions. Au regard de tous ces signaux forts, le 3è anniversaire de l’appel de Daoukro sera sans aucun doute une grande fête de retrouvailles entre les héritiers politiques de Félix Houphouët-Boigny.

D’autres mots forts dans quelques jours à Daoukro

Après une période de malentendus meublée par des déclarations de nature à jeter de l’huile sur le feu, les héritiers politiques du père fondateur sont donc en train de s’unir autour de ce qui est à même de les réunir. Ils sont en train de revenir aux fondamentaux de l’houphouétisme qui privilégie le dialogue et l’entente sur un minimum consensuel acceptable par tous. Les militants et les cadres du RHDP sont surtout en train de respecter les recommandations de leurs aînés Bédié et Ouattara, sur le rassemblement autour de leur programme commun en cours d’application par Alassane Ouattara. Le 28 mars 2017 en effet, Bédié leur avait demandé de surseoir aux débats sur l’alternance en 2020. Le président du RHDP avait par la même occasion souhaité que ses collaborateurs se concentrent sur la gouvernance du porte-flambeau du RHDP Alassane Ouattara. Lors de son discours du nouvel an 2017, ce dernier avait répété en d’autres termes le souhait de Bédié tout en insistant lui-aussi sur le rassemblement des membres du RHDP autour de leur programme commun. Le moins que l’on puisse dire est que leurs appels ont été entendus par les cadres et les militants de ladite coalition désormais peu bavards sur l’alternance en 2020. C’est une bonne nouvelle pour la Côte d’Ivoire dont la stabilité et l’émergence sont assurées depuis 2010 par le RHDP. C’est une atmosphère qui arrange non moins le RHDP lui-même, en ce sens qu’il pourra se concentrer avec plus de sérénité sur la conservation du pouvoir d’Etat au-delà de 2020. Les regards sont donc tournés vers Daoukro où, lors de la célébration du 3è anniversaire de l’appel du 17 septembre 2014, d’autres mots encore plus forts seront lancés dans le sens du renforcement de la cohésion au sein du RHDP.

Ce que Bédié avait recommandé aux militants du RHDP

Par l’entremise de son porte-parole Kobenan Kouassi Adjoumani, Bédié a expliqué le 28 mars 2017 pourquoi les militants de sa coalition doivent mettre fin au débats sur l’alternance en 2020. Ci-dessous, de larges extraits du message que le ‘’Sphinx’’ a adressé aux militants et aux cadres du RHDP. « Depuis quelques semaines, des déclarations publiques sont faites par certains responsables du RHDP (Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix, NDLR) à propos de l’alternance en 2020, sujet important et sensible quant à la cohésion de notre groupement politique, à la vie de la nation et à l’avenir de notre pays. Ces déclarations faites en dehors des cercles de décisions appropriés portent gravement atteinte à la nécessaire cohésion de notre important groupement politique. Ces déclarations n’engagent que leurs auteurs. Ces déclarations qui traduisent et trahissent des desseins et calculs personnels perturbent les militants du RHDP et les Ivoiriens épris de paix. C’est grâce à notre union dans le RHDP et notre cohésion autour du Président Alassane Ouattara que notre pays a recouvré la paix et renoue rapidement avec le dynamisme de son développement économique. Il est demandé aux responsables du RHDP de mettre fin à tout débat public et inopportun sur l’alternance en 2020. Lors d’un Bureau politique du PDCI-RDA, il a été demandé aux militants du PDCI-RDA de ne pas engager de débat sur l’alternance en 2020 qui sera traitée en temps opportun par le Président de la république et moi-même, en ma double qualité de président du PDCI-RDA et de président du présidium dur RHDP. J’invite avec insistance les militants et sympathisants du RHDP à conforter leur cohésion et à soutenir pleinement le Président de la République dans son action de développement du pays ainsi que dans la mise en œuvre des réformes institutionnelles. Le RHDP est aujourd’hui la seule voie pour préserver la paix et garantir le développement partagé et l’émergence de la Côte d’Ivoire. La construction du parti unifié RHDP qui est irréversible se fera par un dialogue inclusif et un processus qui renforce l’union de la famille des houphouétistes. Je compte sur les militants du RHDP, spécialement ceux du PDCI et du RDR pour observer ses instructions qui obéissent à la nécessité de préserver notre union et d’éviter à notre pays d’autres mésaventures aux conséquences incalculables ».

La victoire de ce qui unit

A la demande du président Bédié, les héritiers politiques de Félix Houphouët-Boigny se sont coalisés autour du candidat ADO lors du second tour de la présidentielle de 2010. Après cinq années passées à la tête du pays et toujours à la demande du ‘’Sphinx’’, Ouattara a été le candidat unique du RHDP lors de la présidentielle de 2015. Et depuis 2010, le porte-flambeau de la coalition des houphouétistes revendique un bilan jugé globalement positif. La Côte d’Ivoire fait à nouveau envie grâce à la gouvernance RHDP. Ce pays est donc le plus grand bénéficiaire du retour de la paix au sein du RHDP qui assure sa stabilité et sa relance économique. Nonobstant quelques soubresauts sécuritaires, du reste logiques pour un pays qui sort de crise, la Côte d’Ivoire avance à grands pas vers l’émergence. Remise des cicatrices de la crise postélectorale de 2011, la Côte d’Ivoire attire à nouveau et en masse les citoyens et les bailleurs de fonds du reste du monde. Suite à la présidentielle de 2010, plus de 250 mille ivoiriens proches de Laurent Gbagbo s’étaient exilés à l’extérieur du pays. A la faveur du vivre-ensemble qui est une réalité, 90% d’entre eux sont revenus au pays, ce qui est la preuve que la réconciliation est une réalité. C’est cet équilibre indispensable à l’avancée de la Côte d’Ivoire que la normalisation au sein du RHDP consolidera. La baisse de tension au sein de ladite coalition est donc la victoire de ce qui unit sur ce qui est susceptible de diviser les militants du RHDP.

Diabaté Franck Boyo
Commentaires


Comment