Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité OK
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Signature d’une convention de levée de fonds de 80 milliards FCFA pour l’entretien routier en Côte d’Ivoire
Publié le samedi 9 septembre 2017  |  APA
Cérémonie
© Abidjan.net par Marc Innocent
Cérémonie de passation de Charges au Fonds d`Entretien Routier (FER)
Abidjan le 03 jullet 2017. Nouveau Directeur général du Fonds d`Entretien Routier (FER), M. Lanciné Diaby a officiellement pris fonction ce jeudi, remplaçant M. William Komenan qui assurait l’intérim de la direction générale.
Comment


Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le Fonds d’entretien routier (FER) et la BGFI capital ont signé, vendredi, une convention de levée de fonds d’un montant de 80 milliards FCFA, rapporte une note d’information transmise à APA.

Selon ce texte, ‘’ce financement de 80 milliards de FCFA, consenti pour une durée maximale de cinq ans, a pour objectif de permettre au FER de bénéficier du tirage des 40 milliards de tranche A, pour le 15 septembre 2017, au plus tard’’.

‘’Cette première partie permettra à la structure d’éponger ses dettes envers les prestataires et la deuxième partie sera réservée aux travaux futurs ’’, explique encore la note.

Le Directeur général du FER, Lanciné Diaby a réaffirmé à cette occasion son désir d’honorer les engagements de sa structure auprès des entreprises, invitant ces partenaires à s’engager pour des travaux de qualités dans des délais raisonnables.

Le Ministre des infrastructures économiques Amedé Kouakou Koffi qui présidait cette séance, en présence des représentants des Banques ainsi que les membres du Conseil d’administration du FER a indiqué que cet acquis ‘’important qui a été possible grâce au consortium de banques conduit par BGFI capital et Co-arrangé par l’UBA, (…) revient bien évidemment au gouvernement ivoirien ‘’.

Le remboursement de cette levée de fonds sera adossé uniquement sur les ressources libres du FER dégagée, après la prise en compte des remboursements de la facilité 2014 et celle de la Banque ouest africaine de développement (BOAD).

MC/ls/APA
Commentaires


Comment