Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Energie : La Côte d’Ivoire veut atteindre une production de 4000 mégawatts en 2020
Publié le lundi 18 septembre 2017  |  L'Héritage
Le
© Présidence par DR
Le chef de l’Etat participe au Forum des Hommes d`Affaires au centre culturel de Belém à Lisbonne, Portugal
Mercredi 13 septembre 2017. Portugal. Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA participe au Forum des Hommes d`Affaires au centre culturel de Belém à Lisbonne
Comment


Pour favoriser le développement durable et la croissance économique, la Banque africaine de développement (BAD) s’est fixé comme priorité première d’”Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie”. Laquelle est également celle des décideurs africains, qui sont conscients que le déficit d’infrastructures entrave la capacité de l’Afrique à être compétitive au niveau international. En visite officielle au Portugal, le Chef de l’état ivoirien, Alassane Ouattara a indiqué lors de la cérémonie d’ouverture du Forum d’affaires ivoiro-portugais tenu le 13 septembre dernier au centre Culturel de Belèm « qu’aujourd’hui son souhait est de parvenir à la transformation des matières premières. Mais, toutefois, précise-t-il, cela ne peut se faire sans la maitrise de l’électricité. Car, dit-il, « pour un meilleur fonctionnement de nos industries, celles-ci doivent bénéficier de l’électricité et de l’énergie, en quantité et en qualité ».Avec une population de 24 millions d’habitants, la Côte d’Ivoire, selon le président Ouattara a une production de 2000 mégawatts qui atteindra les 3000 d’ici 2018. Cette production atteindra 4000 mégawatts en 2020, ce qui est la production actuelle du Nigéria. Une politique qui pourrait booster la production locale et par ricochet l’économie ivoirienne. En outre, au cours ce forum qui avait pour thème : « Un partenariat stratégique. Quels enjeux pour les entreprises? le Chef de l’Etat ivoirien a égrené les potentialités qu’offre son pays tout en invitant les entreprises portugaises à venir investir en Côte d’Ivoire avec la diversification du tissu économique qui est en cours. Ainsi, il les a assurées que des moyens seront mis à disposition pour leur faciliter l’obtention des documents administratifs à travers le guichet unique du CEPICI. Pour terminer, il a rassuré les investisseurs portugais que la Côte d’Ivoire qui est parmi les 10 pays à fort taux de croissance dans le monde, a retrouvé la paix et la sécurité. Raison de plus pour venir investir ici. En réponse, le Secrétaire d’Etat à l’Internationalisation du Portugal, le Professeur Eurico Brilhant Dias, il a réaffirmé l’engagement du Portugal dans la diversification du tissu économique ivoirien pour le bien-être des populations. A noter qu’au terme de cette cérémonie d’ouverture, deux accords ont été signés, à savoir : un Accord entre la Chambre de Commerce de Côte d’Ivoire et l’Association des Entreprises Portugaise (AEP) et Un accord entre la CGECI et la CCITCM.

Patricia Lyse
Commentaires


Comment