Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Célébration de l’an An 3 de l’appel de Daoukro: "Notre alliance résout le problème de la gestion du pays et balise le problème des successions au pouvoir" Henri Konan Bédié
Publié le dimanche 17 septembre 2017  |  Abidjan.net
Célébration
© Abidjan.net par Cyprien Kouassi
Célébration de l`an 3 de l`appel de Daoukro
Dimanche 17 septembre 2017. Daoukro. Le président du présidium du rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix Henri Konan Bédié a présidé la cérémonie officielle marquant le troisième anniversaire de l`appel de Daoukro.
Comment


Les militants du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) et les membres du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) ont célébré ce dimanche 17 septembre 2017, le troisième anniversaire de l’appel de Daoukro. La cérémonie présidée par le président du PDCI, Henri konan Bédié était placée sous le parrainage du ministre d’Etat Hamed Bakayoko


Pour rappel, l’appel de Daoukro a été lancé le 17 septembre 2014 par Henri Konan Bédié à l’occasion d’une visite d’Etat du Président Alassane Ouattara, dans la région de l’Iffou. Cet appel qui a amené le Pdci à renoncer à une candidature à la présidentielle de 2015, en faveur d’une candidature unique au sein du Rhdp. Le président du PDCI s’est félicité des acquis obtenus grâce à ce "pacte". "Le Président Alassane Ouattara a été élu avec plus 83% des voix, pour le second mandat. De plus, lors des élections législatives de 2016, les Partis membres de notre Alliance ont raflé la presque totalité des postes à pourvoir à l’Assemblée Nationale" a déclaré Bédié.

En ce qui concerne les élections présidentielles de 2020 qui focalisent toutes les attentions et la crise interne au RHDP, le président du PDCI s’est voulu formel: "Nous devons tous désarmer nos plumes et nos langues, taire nos querelles de clocher, nos verbiages creux et nos dérives langagières, pour aller vers un seul objectif, celui de renforcer notre alliance" a martelé Bédié. Selon lui, les ambitions sont certes toutes légitimes. Mais elles doivent être orientées, coordonnées "Tout le monde ne peut pas être Président de la République et en même temps" a t-il conclut.


Pour le président du plus vieux parti de Côte d’Ivoire, la mise sur pied du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix a donné au pays, un outil politique pour lui assurer la paix et le retour à une situation normale dont les effets bénéfiques se font sentir.
"Notre alliance résout le problème de la gestion du pays et l’appel de Daoukro balise le problème des successions au pouvoir" a fait savoir Henri Konan Bédié.



DA
Commentaires


Comment