Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Côte d’Ivoire : l’Institut Pasteur d’Abidjan devient une banque de virus, base de la guerre contre les épidémies
Publié le lundi 25 septembre 2017  |  Jeune Afrique
L`une
© Getty Images par BSIP/UIG
L`une des façades de l`Institut Pasteur à Paris.
Comment


L'Institut Pasteur de Côte d'Ivoire est depuis 2016 la biobanque de tous les pays de la Cedeao. Sous peu, il sera aussi un outil majeur de la lutte contre les diverses épidémies et un acteur africain de la bioéconomie.

Pas loin d’une centaine de chercheurs et de directeurs des Instituts Pasteur à travers le monde se sont pressés à Abidjan ces 20, 21 et 22 septembre pour une réunion du réseau international des Instituts. Si le rendez-vous a attiré du monde, c’est que le rôle de l’Institut d’Abidjan, crée en 1972, va grandissant.

La Côte d’Ivoire recevait depuis plusieurs années les « échantillons » de poliomyélite de toute la sous-région. Désormais, depuis 2016, l’Institut Pasteur à Abidjan joue le rôle de biobanque pour l’ensemble de la Cedeao, alors que la plupart des biobanques de pointe se trouvent dans les pays occidentaux. Il s’agit donc de l’unique station d’encapsulation d’ADN de virus du continent, qui permet de conserver des échantillons à température ambiante.
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment