Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Diplomatie: Trois nouveaux ambassadeurs ont présenté leurs lettres de créance au président Ouattara
Publié le samedi 30 septembre 2017  |  LInfodrome
Cérémonie
© Présidence par DR
Cérémonie de présentation des Lettres de créance de la nouvelle Ambassadrice du Canada en Côte d`Ivoire, S.E. Mme Julie SHOULDICE, au Président
Vendredi 29 Septembre 2017. Abidjan. Cérémonie de présentation des Lettres de créance de la nouvelle Ambassadrice du Canada en Côte d`Ivoire, S.E. Mme Julie SHOULDICE, au Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA.
Comment


Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a reçu, ce vendredi 29 septembre 2017, au Palais de la Présidence de la République, les lettres de créance de trois nouveaux Ambassadeurs accrédités dans notre pays en qualité d’Ambassadeurs extraordinaires et plénipotentiaires. Il s’agit de leurs Excellences Julie SHOULDICE du Canada, Ibrahim ISAH de la République Fédérale du Nigeria et Gilles HUBERSON de la République française. Les trois diplomates ont relevé la qualité exceptionnelle des relations qui existent entre leurs pays respectifs et la Côte d’Ivoire et pris l’engagement de travailler à leur diversification et leur renforcement.

Plus spécifiquement, l’Ambassadrice du Canada a réaffirmé sa détermination à apporter sa contribution pour le renforcement de la sécurité dans la sous-région ouest-africaine, le respect de l’Accord de Paris sur le climat et l’autonomisation des femmes ivoiriennes. Elle a, en outre, réitéré sa volonté d’œuvrer à l’approfondissement, à la diversification et au renforcement des relations commerciales et économiques entre les deux pays. L’Ambassadeur de la République Fédérale du Nigeria s’est, pour sa part, engagé à œuvrer pour la mutualisation des efforts en matière de renseignement et de coopération économique entre la Côte d’Ivoire et son pays qui constituent ‘’les deux plus grandes économies de la CEDEAO’’.
Commentaires


Comment