Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

L’Afrique doit avoir sa propre stratégie d’exportation de produits vers le marché chinois (Banque mondiale)
Publié le jeudi 12 octobre 2017  |  Xinhua
Comment


DAKAR -- L'Afrique doit avoir sa propre stratégie d'exportation de produits à forte valeur ajoutée vers le marché chinois, a soutenu mercredi l'économiste en chef de la Banque mondiale pour l'Afrique, Albert Zeufack, lors de la publication de la dernière édition du rapport semestriel de son institution sur l'état des économies africaines.

La Chine est en phase de "rebalancement", son économie qui était tirée par un fort taux d'investissement dans les infrastructures, d'investissement public, de transformation des matières premières, est train d'être tirée par la consommation, selon l'économiste.
"Au fur et à mesure que le taux d'investissement de la Chine baisse, même si le pays garde le même taux de croissance, il y a des chances que ses importations de matières premières baissent", a affirmé l'économiste de la Banque mondiale.

"La croissance de la Chine est en train de baisser progressivement. Mais, le plus important est que l'Afrique ait sa propre stratégie d'exportation de produits à forte valeur ajoutée vers le marché chinois", a-t-il ajouté.
Par rapport aux investissements directs étrangers, M. Zeufack a indiqué que les études de la Banque mondiale montrent que les pays où il y a un lien direct entre la croissance et la pauvreté sont ceux où la croissance est tirée par des secteurs qui génèrent plus d'emplois.
"Or, le secteur des industries extractives ne crée pas suffisamment d'emplois. Donc, si la croissance est tirée comme dans la majorité des pays de la CEMAC (Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale) par qu'une seule matière première, qui ne génère pas de valeur ajoutée sur le territoire, alors l'élasticité entre cette croissance et la pauvreté est faible", a-t-il expliqué.
Commentaires


Comment