Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Art et Culture

Dédicace d’un livre sur la vie politique d’Houphouët et de ses héritiers et sur l’après 2020
Publié le vendredi 3 novembre 2017  |  AIP
Comment


Abidjan – Bonhoulou Diensia Oris-Armel a dédicacé jeudi à Abidjan, son premier ouvrage intitulé « La fin d’une génération en Côte d’Ivoire, les ténors de l’après-Houphouët 1990-2020 » qu’il consacre à toutes les générations politiques qui se sont succédé en Côte d’Ivoire depuis la conférence de Brazzaville, en 1944 jusqu’à nos jours.

Le livre a été publié en novembre 2016 chez l’Harmattan (Paris, France). L'auteur y avance l’hypothèse selon laquelle la vie politique ivoirienne sera dominée, à partir de 2020, par une nouvelle génération née après l’Indépendance.

L’essai de 170 pages comprend deux parties. La première retrace le parcours des « générations politiques d’hier à aujourd’hui » et la seconde présente « la génération née après l’indépendance face à la bipolarisation à l’ivoirienne ».

Après la transition ratée de 1993 et les crises qui s’en sont suivies, l’auteur espère vivement que celle de 2020 se fera impérativement avec succès grâce à de jeunes intellectuels de haut vol comme Thierry Tano (sorti de Harvard aux USA) et Tidiane Thiam (de Polytechnique, France).

Il propose notamment, la fin de l’extrémisme au sein des chapelles politiques, la résolution définitive de la question de la citoyenneté et la bipolarisation de la vie politique autour des icônes Houphouët-Boigny et Gbagbo Laurent et en appelle à la réconciliation de la « génération FESCI des années 1990 ».

L’ouvrage, facile à lire, est riche d’anecdotes, de rappels historiques précis glanés auprès de plusieurs sachants ou dans des archives aussi bien en France qu’en Côte d’Ivoire.

La cérémonie de dédicace s’est déroulée, jeudi, en présence du député de Bangolo, Kouhon Philippe, qui a félicité l’auteur avec l’espoir que son livre « fera prendre conscience aux Ivoiriens de la richesse de la diversité, de la solidarité et de la fraternité entre hommes partageant des valeurs pour recoller les morceaux après la crise ».

aaa/cmas
Commentaires


Comment