Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire: Guillaume Soro reçu par Alassane Ouattara
Publié le samedi 4 novembre 2017  |  APA
Le
© Autre presse par DR
Le président de l’Assemblée nationale Guillaume Kigbafori Soro et le Chef de l’Etat Alassane Ouattara,
Comment


Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le président de l’Assemblée nationale Guillaume Kigbafori Soro a été reçu, vendredi soir, à Abidjan par le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, a appris APA de sources concordantes dans la capitale économique ivoirienne.

Selon ces sources, cette rencontre très attendue par l’opinion nationale s’est déroulée au palais de la présidence du Plateau. Les relations entre les deux hommes n’étaient plus au beau fixe depuis les mutineries qui ont secoué le pays au mois de mai dernier.

‘’En ce qui concerne mes relations avec le président de la République, je peux vous assurer qu’elles sont bonnes. Je m’emploierai en toute humilité que ma relation avec le président de la République soit toujours bonne. D’ailleurs, dans les prochains jours, en toute humilité j’irai voir le président de la République pour parler avec lui’’, avait déclaré M. Soro de retour en Côte d’Ivoire le 22 octobre dernier après un séjour de plus de mois en Europe.

De son côté, le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a déclaré le mardi 24 octobre dernier depuis Niamey où il a participé à un mini-sommet de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qu’il n’y a pas de crise entre le chef du Parlement Guillaume Soro et lui.

’’C’est un jeune homme que j’ai proposé à mon parti pour occuper le poste de président de l’Assemblée nationale. Il ne saurait y avoir de crise entre lui et moi’’ avait répondu M. Ouattara à la presse qui l’interrogeait sur ses relations avec M. Soro, expliquant que ’’ au moment où il (M. Soro) prenait fonction au parlement, j’étais président du Rassemblement des républicains (RDR), dont il fait partie jusqu’à preuve du contraire’’.

LS/APA
Commentaires


Comment