Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Santé/Journée Mondiale de la Pneumonie : 50% des cas de pneumonie sont dus à la pollution de l’air domestique (ONG AGIS)
Publié le mardi 14 novembre 2017  |  ONG AGIS
Santé/Journée
© Autre presse par ONG AGIS
Santé/Journée Mondiale de la Pneumonie : 50% des cas de pneumonie sont dus à la pollution de l’air domestique (ONG AGIS)
Vendredi 10 novembre 2017. Bien que la pneumonie soit la deuxième cause de mortalité infantile en Côte d’Ivoire, elle demeure méconnue du grand public. En prélude à la Journée mondiale de la pneumonie (dimanche 12 novembre 2017), une table ronde ayant pour thème : « l’impact de la pollution de l’air domestique sur la santé de l’enfant-focus sur la pneumonie infantile » a été organisée au Groupe Médical du Plateau (Abidjan).
Comment


Bien que la pneumonie soit la deuxième cause de mortalité infantile en Côte d’Ivoire, elle demeure méconnue du grand public. En prélude à la Journée mondiale de la pneumonie (dimanche 12 novembre 2017), une table ronde ayant pour thème : « l’impact de la pollution de l’air domestique sur la santé de l’enfant-focus sur la pneumonie infantile » a été organisée ce vendredi 10 novembre, au Groupe Médical du Plateau (Abidjan).

Cette initiative de l’ONG AGIS (Associaation graine d’ivoire et santé), en phase avec la COP 23, placée sous la présidence d’honneur de Mme Timité Marguerite, Prof Titulaire de pédiatrie, a permis aux enseignants, chercheurs et praticiens de la santé, de l’environnement et de l’éducation de se focaliser sur les infections respiratoires en général et en particulier sur la pneumonie et la prévention de la pollution de l’air domestique. Le ministère de la Santé a été représenté par Dr Kacou A. Raoul, spécialiste de Santé Publique, Programme mère enfant.

Parmi les principales causes de décès d’enfants liées à l’environnement, 570 000 enfants de moins de 5 ans meurent d’infections respiratoires attribuables à la pollution de l’air intérieur et extérieur et au tabagisme passif. Si nous nous intéressons plus particulièrement à la pollution intérieure, les principaux faits sont les suivants (selon l’OMS) : plus de 4 millions de personnes meurent prématurément de maladies imputables à la pollution de l’air domestique due à la cuisine à base de combustibles solides ; plus de la moitié des décès par pneumonie chez l’enfant de moins de 5 ans sont dus à l’inhalation de matières particulaires provenant de la pollution de l’air intérieur.

« Dans nos quartiers et nos villages le portage au dos des enfants par leurs mères ménagères pendant la préparation des repas ou l fumage de poisson favorisent l’exposition des jeunes enfants à la pollution domestique » a déclaré Prof Timité Marguerite.

Alors que démarre la COP 23, le lien entre santé et environnement s’impose à tous. A l’heure où certaines sources rendent compte des conséquences sanitaires néfastes de la pollution de l’air à Abidjan, le lien entre lutte contre la déforestation, utilisation de fours améliorés et réduction des Infections respiratoires aigües (IRA) mérite d’être exposé.

Selon Dr Sylla Aboubakar, président de l’ONG AGIS, 50% des cas de pneumonie sont dus à la fumée à la maison. Ce pourquoi, il a indiqué qu’autour de cette édition de la Journée mondiale de la pneumonie, un accent particulier est mis sur la prévention. Le message de l’ONG AGIS, c’est que ‘’les ONG, la société civile, la SIP (Société ivoirienne de pédiatrie), le ministère de la Santé et les institutions peuvent travailler de concert pour pouvoir sensibiliser au maximum les familles parce que c’est un travail de changement de comportement permanent’’.

Une autre contribution relative à « la pollution et santé » du prof Yobouet Véronique, UFR SSMT, a confirmé la véracité de la pollution en Côte d’Ivoire. « Il faut donc que des politiques s’intéressent à des scénarios d’atténuation à mettre en place qui nécessitent des moyens financiers » a-t-elle souligné.

La huitième édition de la Journée mondiale pour la pneumonie initiée par l’OMS à Abidjan a été marquée par le foot contre la pneumonie, une activité en l’honneur des tous petits (élèves de la maternelle au CM2). Sur toute une journée, les élèves de l’Ecole Primaire Publique (EPP) COCODY ont participé à des activités sportives, éducatives et à des jeux de sociétés dans l’enceinte du Lycée classique d’Abidjan afin de sensibiliser sur la pneumonie.
Commentaires


Comment