Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le gouvernement ivoirien annonce une opération de ‘’départ volontaire’’ de l’armée
Publié le mercredi 6 decembre 2017  |  APA
Grogne
© Abidjan.net par R. K.
Grogne des militaires: les négociations entre le ministre en charge de la défense et les mutins à Bouaké
Samedi 07 janvier 2017. Bouaké. Les négociations entre le ministre en charge de la défense, Alain-Richard Donwahi et les mutins ont lieu en vue de mettre fin à la crise.
Comment


Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le gouvernement ivoirien a adopté, mercredi, une mesure de ‘’départ volontaire’’ de l’armée, annonce le ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Poste, Bruno Nabagné Koné, Porte-parole du gouvernement, à l’issue du conseil des ministres, présidé, mercredi, par le Chef de l’Etat Alassane Ouattara.

L’actuel effectif, précise le ministre Bruno Koné, est ‘’en déphasage avec les normes’’ admises. Le ministre Bruno Koné a révélé que selon la norme officielle l’effectif doit être composé de ‘’25 % de sous-officiers et de 75% de militaires de rangs’’.

Cette opération a pour but, a ajouté M. Koné ‘’de nous approcher de ces normes (…), de rajeunir l’effectif de notre armée’’. ‘’Au 31 octobre 2017, 991 demandes sur 1067 avaient obtenu un avis favorable par la commission d’examen’’, a indiqué le ministre qui précise qu’il s’agit de ‘’3 officiers, 234 sous-officiers et 354 militaires du rang’’.

‘’Ils seront à la retraite anticipée à partir du 31 décembre 2017. Avant cette date, ils recevront leur pécule de départ, rayé des effectifs des forces armées de Côte d’Ivoire’’, a poursuivi le porte-parole du gouvernement qui annonce une cérémonie le 20 décembre prochain à ce propos. Par ailleurs, selon le porte-parole du gouvernement, ‘’850 soldats seront engagés dans les missions’’ de maintien de la paix des Nations-Unies.

En janvier 2016, devant la Commission Défense et sécurité de l’Assemblée nationale, l’ex-ministre de la défense, Paul Koffi Koffi indiquait, parlant de l’effectif de l’armée qu’ ‘’en termes de ressources humaines, nous passerons de 41 515 hommes en 2015 à 40 000 hommes en 2020’’.

SY/hs/ls
Commentaires


Comment