Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Le paludisme responsable d’une perte de productivité de plus de 50% dans le privé (Enquête)
Publié le jeudi 14 decembre 2017  |  AIP
Comment


Le paludisme cause une baisse de la productivité de l’ordre 52% dans les entreprises privées selon une enquête réalisée en 2016 dans six sociétés et qui a affiché notamment des pertes évaluées à plus de 800 millions francs CFA.

L’enquête réalisée, sur six mois, s’inscrit dans le cadre du partenariat conclu entre le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) et le secteur privé lucratif (cliniques privées) et le secteur privé non lucratif (les centres de santé des entreprises). Les résultats ont été restitués lors d’une cérémonie, mercredi, au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan.

Il s’agissait notamment d’évaluer la contribution du secteur privé dans la lutte contre le paludisme en Côte d’Ivoire pour garantir la durabilité de ce partenariat public-privé. Les investigations ont relevé également un fort taux d’absentéisme lié au paludisme dans les entreprises du secteur privé qui impactent négativement sur leurs trésoreries. Les entreprises enquêtées, selon les résultat,s ont perdu en 2016 plus de 1,5 milliard francs CFA.

L’enquête a aussi relevé une insuffisance des actions de prévention. Elle a ainsi recommandé un renforcement de la lutte contre la maladie dans les entreprises à travers notamment l’intégration des interventions de lutte dans les plans stratégiques et plans d’actions opérationnelles.

Selon le ministère ivoirien de la Santé et de l’Hygiène publique, le paludisme représente aujourd’hui en Côte d’Ivoire 1/3 des motifs de consultation médicale avec une charge sociale et économique considérable.

Par exemple, les ménages ivoiriens consacrent entre 12% à 14% de leurs revenus pour les soins de la maladie, a relevé le directeur général de la Santé, Pr Simplice Dagnan, à l’ouverture de la cérémonie de restitution des résultats de l’enquête.

kg/fmo
Commentaires


Comment