Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Un groupe de jeunes militants du PDCI formels : ‘’Pas de guéguerre entre le PDCI et le RDR au Plateau’’
Publié le vendredi 12 janvier 2018  |  Abidjan.net
Un
© Autre presse par DR
Un groupe de jeunes militants du PDCI formels : ‘’Pas de guéguerre entre le PDCI et le RDR au Plateau’’
Comment


Dans une conférence de presse qu’ils ont animé jeudi dans un hôtel au plateau, Clément Adjourouffou et William Koffi, tous deux membres du Bureau Politique du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) ont démenti l’existence d’une guéguerre entre le Parti du président Henri Konan Bédié et le Rassemblement des Républicains (RDR), dans la commune du plateau.


Clément Adjourouffou et William Koffi sont formels : ‘’Au Plateau il n’a jamais été question d’une guéguerre entre le PDCI RDA et le RDR’’. Pour ces deux membres du Bureau politique du Parti cher à Henri Konan, ‘’ce qui se passe dans la commune du Plateau depuis 2 ans est la confrontation de deux visions au sein du PDCI-RDA. D’une part celle portée par l’actuel maire de la commune, Akossi Bendjo, qu’ils accusent d’avoir ‘’inutilement frustré une grande majorité de militants PDCI du Plateau par sa gestion anachronique des hommes’’. Et d’autre part la vision de ceux pour qui, le temps est arrivé pour le maire Akossi Bendjo de passer le flambeau.


Pour le camp conduit par Clément Adjourouffou et William Koffi, le rapprochement entre les militants PDCI du Plateau et le PDG du Groupe Voodoo, Fabrice Sawegnon candidat aux municipales dans la commune du Plateau, ‘’n’est que la résultante de la main tendue de ses parents, frères et amis de la commune du Plateau qui au vu de son parcours professionnel très brillant et de ses qualités humaines vis-à-vis de sa relation aux autres, lui ont fait appel pour venir impulser une nouvelle dynamique dans la gestion de la commune’’.


Clément Adjourouffou et William Koffi ont, pour finir, invité le maire à ‘’arrêter d’instrumentaliser la misère de la jeunesse au plan local en les poussant à des cates de violences et de diffamation’’.



Elisée B.
Commentaires


Comment