Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Elections locales et Senatoriales 2018 : Ouattara Gnonzié dénonce la composition actuelle de la CEI
Publié le lundi 15 janvier 2018  |  LInfodrome
Politique:
© Partis Politiques par CK
Politique: Ouattara Gnonzié élu Président du RPP à l’issue du 2è Congrès ordinaire
Samedi 19 Aout 2017. Abidjan. Le 2ème Congrès Ordinaire du Rassemblement pour la paix, le progrès et la partage (RPP) s`est déroulé autour du thème: « un RPP plus fort pour une Côte d’Ivoire réconciliée et démocratique ». Ouattara Gnonzié a été élu Président du RPP à l’issue du congrès.
Comment


A l’aube des élections locales et sénatoriales qui auront lieu au cours de cette année 2018, Ouattara Gnonzié, président du Rassemblement pour la Paix, le Progrès et le Partage(RPP), a dénoncé une commission électorale non consensuelle et contrôlé par la coalition au pouvoir.

La composition actuelle de la Commission électorale indépendante ne semble pas garantir l’organisation d’élections libres, transparentes et crédibles comme le veut toute nation en quête de démocratie. C’est en tous cas ce que l’on peut tirer de l’exposé de Ouattara Gnonzié à l’occasion de la cérémonie marquant la rentrée politique de son parti, le samedi 13 janvier 2018 à son siège sis à Abidjan Cocody. Selon le président du RPP, la CEI, en plus d’être dirigée par la coalition au pouvoir depuis près de 10 ans, manque de consensus au niveau de sa composition actuelle. Pour lui, la coalition politique au pouvoir, en plus de s’être donnée la part du lion, se fait aussi appuyer et soutenir par une armée de fonctionnaires ayant les mêmes prérogatives que les commissaires désignés par les partis politiques et la société civile. « Une élection pour qu’elle soit normale, doit être équitable. Mais elle commence d’abord par le cadre électorale. Le cadre électoral n’est pas consensuel, le pouvoir le sait, et même les partis politiques au sein de la coalition qui gouverne ne sont pas d’accord avec la composition actuelle du cadre électoral. Ce cadre n’est pas équitable
... suite de l'article sur LInfodrome

Commentaires


Comment