Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Annexe fiscale 2018 : Le Patronat appelle à sa suspension « pure et simple »
Publié le mercredi 17 janvier 2018  |  LInfodrome
Signature
© Abidjan.net par Mike Yao
Signature de convention entre le District de Yamoussoukro et la Société Ivoirienne de Productions Animales (SIPRA)
Vendredi 11 Décembre 2015. Fondation Félix Houphouët Bobigny - Yamoussoukro. Le gouverneur du district autonome de Yamoussoukro, Augustin Thiam et le président du Conseil d’administration de la Société Ivoirienne de Productions Animales (SIPRA), Jean-Marie Aka ont signé une convention pour un meilleur achat des récoltes de maïs dans le district .
Comment


Après les associations de commerçants et autres acteurs de l’économie nationale, c’est la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci) qui a donné sa position concernant la nouvelle annexe fiscale 2018.

Dans une déclaration signée de son président, Jean-Marie Ackah et dont nous avons pris connaissance, la Cgeci a réagi à la nouvelle annexe fiscale à la loi de finances 2018 qui, depuis son entrée en vigueur, est l’objet de nombreuses plaintes. S’il a relevé les dangers des dispositions fiscales contenues dans cette annexe sur le développement des entreprises et l’économie nationale en général, M. Ackah s’est réjoui de la décision du président de la République Alassane Ouattara d’instaurer une plateforme de concertation entre le secteur privé et l’autorité fiscale à cet effet.

A lire aussi: Annexe fiscale 2018 : Les éclaircissements du Dg des Impôts

Aussi, a-t-il proposé, en attendant les résultats de cette concertation, « la suspension pure et simple de l’annexe fiscale la loi de finances 2018. ». Laquelle, a argumenté M. Akcah devrait permettre d’apaiser le climat qui prévaut entre le secteur privé et l’administration fiscale depuis la publication du document.
... suite de l'article sur LInfodrome

Commentaires


Comment